Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casablanca manque toujours d’espaces verts




Casablanca manque toujours d’espaces verts
Le réaménagement  du parc de la Ligue arabe et du parc 
de jeux Sindbad ne rendront pas la capitale 
économique  plus verte


Après plusieurs années d’atermoiements, de  tergiversions et d’hésitation, le Parc de la Ligue arabe sera-t-il enfin réaménagé ? Le projet dont l’appel d’offre a été lancé récemment à Casablanca tiendra-t-il toutes ses promesses, dans le sens de conférer à cet espace-patrimoine l’aura qui fut la sienne ? A défaut d’espérer voire émerger dans leur cité de nouveaux espaces verts aux normes internationales, les Casablancais veulent cette fois-ci bien y croire.
Et pour cause, la capitale économique manque cruellement d’espaces verts. Ce qui, d’ailleurs, fait dire à bien d’observateurs qu’elle n’a rien d’une ville verte et que ce projet tant attendu n’en fera certainement pas une.
En effet, en dépit de ses énormes ressources et de son étendue, la cité blanche ne dispose que de trois grands espaces dignes de ce nom connus des anciens Casablancais sous les appellations de jardin Murdoch, L’ermitage et Parc de la Ligue arabe.
Si les deux premiers ont déjà été aménagés, le troisième en est encore au stade de l’appel d’offres. Il faut dire que « le projet a tardé à être lancé parce que ce n’était pas une priorité budgétaire pour le Conseil de la ville », a déclaré Driss Moulay R’chid, directeur général de Casa Aménagement, dans un entretien à Yabiladi.com
Maître d’œuvre dudit projet, ce dernier explique qu’ « il y a eu une première esquisse du projet, puis nous avons réalisé le chiffrage. On a ensuite essayé de débloquer les fonds. Grâce au Plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020, nous avons pu obtenir une enveloppe. Au final, sur un budget de 100 millions de dirhams, la Direction générale des collectivités territoriales [qui dépend du ministère de l’Intérieur, ndlr] contribue pour près de la moitié au budget, aux côtés du Conseil de la ville et du Conseil régional ».
Bien que le budget ait été amputé de 50 millions (le budget de départ était estimé à 150 millions de dirhams), les travaux d’aménagement du Parc de la Ligue arabe ne devaient, semble-t-il, pas trop en pâtir.
Etalés sur deux ans, ils seront réalisés en deux étapes. Dans un premier temps, ils seront concentrés sur la rénovation du parc et son extension jusqu’à l’avenue Brahim Roudani, explique-t-on. Dans le cadre de la seconde phase, il sera procédé à la délocalisation des administrations.
Pour Driss Moulay R’chid, le plus important c’est « de récupérer tout ce que l’on avait perdu : les cafés, qui ne seront plus le long de Moulay Youssef, mais dispersés dans tout le parc, le parc Yasmina, pour y réaménager un espace de jeux à l’instar de ce que l’on trouve au jardin du Luxembourg, à Paris, sans les grands manèges. Trois espaces de sports en plein air, ainsi que des circuits de course seront également aménagés pour les adultes ». Auxquels, il faudra ajouter les espaces de loisirs qu’offrira le parc Sindbad à l’issue de ses travaux d’aménagement pour faire le compte
Ce n’est pas tout. Le futur parc affichera un visage bien différent de l’actuel. A titre d’exemple, « l’avenue Moulay Youssef qui divise le parc en deux aujourd’hui sera décaissée, c’est-à-dire enfoncée en partie par rapport au niveau du parc et deux passerelles en bois relieront les deux parties du parc. Elles seront l’unique moyen de passage et offriront une vue en surplomb de tout le parc. L’axe central, avec les palmiers, sera conservé. Nous voulons éviter au maximum d’enlever ou de déplacer la végétation. Il s’agit plutôt de compléter l’ensemble ».
Selon le plan d’aménagement, les travaux de rénovation du Parc de la Ligue arabe devaient démarrer en septembre prochain pour s’achever au deuxième trimestre de l’année 2017. Cela peut paraître bien loin pour les Casablancais, mais vaut mieux tard que jamais. 

Alain Bouithy
Mardi 3 Février 2015

Lu 1870 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs