Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casablanca fête le tango argentin




La Chorale Polyphonique de Casablanca, dirigée par la chef de chœur Marie-Claire Agoumi, a illuminé le public casablancais avec le concert "Au chœur du tango", un spectacle grandiose célébrant le tango argentin.
Ce concert, initié par la Chorale avec le soutien de l'ambassade d'Argentine au Maroc, a tenu toutes ses promesses en emportant les spectateurs dans un voyage autour du tango à travers l’œuvre "Misa Tango" (Misa Buenos Aires) du célèbre compositeur argentin Martin Palmeri, interprétée avec brio par la Chorale Polyphonique de Casablanca.
Tenu au théâtre Mohammed VI de la ville blanche, le spectacle a été également marqué par la participation de l’Orchestre italien de Tango "Hypérion" ainsi que par une démonstration de tango par deux danseurs professionnels.
"Ce spectacle inédit au Maroc et en Afrique vise à faire découvrir au public marocain toutes les facettes du monde du tango par le biais du chant choral, de la musique et de la danse", a souligné Mme Agoumi dans une déclaration à la MAP en marge de cette manifestation culturelle.
Outre la valeur artistique et lyrique, poursuit la chef de chœur de la chorale casablancaise, ce concert permettra à la Chorale Polyphonique de Casablanca, qui a déjà la particularité de représenter une diversité sociale, générationnelle, culturelle et religieuse, de s’ouvrir sur d’autres cultures musicales, mettant l’accent sur l’importance du chant choral dans le rapprochement des êtres et la consolidation de la compréhension mutuelle. Selon Mme Agoumi, "Misa Tango" (1996), une œuvre en latin qui n’en finit pas de parcourir le monde, où les plus grands chœurs l’inscrivent à leur répertoire, est l’une des rares œuvres chorales chantées dans les harmonies et les rythmes du tango argentin. C’est la première fois que cette œuvre est jouée en Afrique après avoir parcouru le monde entier, s’est félicitée Mme Agoumi, indiquant que l’interprétation de cette œuvre, chantée par les chœurs du monde entier, a nécessité plus d’une année de coordination, de travail et de répétitions.
La Chorale Polyphonique de Casablanca, créée en 1994, fait partie du Mouvement International "A cœur Joie". Elle est dirigée depuis plus de quinze ans par Marie-Claire Agoumi.
Constituée de plus de 60 choristes de différentes nationalités résidant à Casablanca, la Chorale Polyphonique de Casablanca offre l’image d’un brassage ethnique, culturel et artistique exemplaire. 



Libé
Lundi 3 Avril 2017

Lu 840 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs