Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casablanca appelée à devenir un centre d’expertise

La Tribune souligne le rôle de «catalyseur» joué par le projet CFC




Casablanca appelée à devenir un centre d’expertise
Le projet «Casablanca Finance City» ambitionne de faire de la capitale économique et financière un centre d’expertise à même de faciliter l’investissement dans le Nord, le Centre et l’Ouest du continent africain, écrit le quotidien économique français La Tribune dans son édition du jeudi.
Le journal français a relevé les «initiatives pionnières» entreprises par les acteurs économiques africains pour dynamiser les secteurs financiers, précisant que parmi ces initiatives, il y a lieu de souligner le rôle de «catalyseur» joué par le projet Casablanca Finance City (CFC) «visant à faire de la capitale économique et financière marocaine un hub et un centre d’expertise pour faciliter l’investissement dans la grande région qui va de l’Afrique du Nord jusqu’à l’Afrique centrale, en passant par l’Afrique de l’Ouest».
Le journal cite à ce sujet les propos de Saïd Ibrahimi, ancien trésorier général du Royaume du Maroc et actuel directeur général de CFC Authority.
Le responsable marocain avait estimé que le Maroc ne craint pas la concurrence d’autres centres financiers. «Nous souhaitons au contraire qu’il y en ait plus pour que cela crée une saine émulation. Il y a de la place pour tout le monde sur le continent africain et chacun trouvera son compte, si la taille du marché s’accroît», avait-il affirmé.
Le journal souligne également l’expansion «impressionnante» des grandes banques marocaines, notamment Attijariwafa et BMCE, en Afrique de l’Ouest et du Centre, qui ont contribué à transformer profondément le paysage de la finance africaine.
Mettant en avant la grande «confiance en soi» dont font montre les Africains, le journal conclut qu’à l’époque des grands leaders charismatiques de l’indépendance succède aujourd’hui celle des grands entrepreneurs et des grands gestionnaires.
«L’Afrique émerge bien et les opportunités y sont nombreuses, mais les Africains entendent bien être les premiers acteurs et les premiers bénéficiaires du développement de leur continent», note-t-il.

Libé
Mardi 19 Novembre 2013

Lu 425 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs