Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Carton plein de l’EN des locaux face à la Libye

Jamal Sellami : La mission est de représenter dignement le championnat national et se qualifier au CHAN




Pas plus motivant pour une équipe qu’une écrasante victoire avant de se projeter sur une échéance officielle. C’est le cas de la sélection marocaine des joueurs locaux qui est parvenue, lundi à Tunis, à surclasser en amical son homologue libyenne sur le large score  de 5 à 1.
Les buteurs de l’EN lors de cette partie ont été Abderrahim Maqrane (5e), Achraf Bencharqui (48e),  Mohamed Ounajem (57e, 68e) et Abdeljalil Jbira (79è).
Il s’agit là du troisième match test disputé par l’équipe nationale en perspective de sa double confrontation contre l’Egypte, qualificative pour le CHAN prévu début 2018 au Kenya. Au cours du stage de concentration tenu à Rabat, le Onze marocain avait été accroché par le Burkina Faso, un partout, avant de  prendre le meilleur sur la formation de la République démocratique du Congo par 3 à 1.
Tunis constitue donc la dernière étape de la phase de préparation de l’EN avant son match aller face à l’Egypte le 13 courant à Alexandrie, sachant que le retour est programmé le 18 de ce mois au Maroc. Le vainqueur de cette confrontation tout comme celui du match Algérie-Libye représenteront la zone Nord du continent dans les phases finales du Championnat d’Afrique des nations.
A propos du match contre la Libye, le sélectionneur national, Jamal Sellami, a fait savoir dans un entretien accordé au site de la Fédération Royale marocaine de football, frmf.ma, que l’important était de terminer cette rencontre sans qu’il n’ y ait aucun joueur blessé à six jours  du match face à la sélection égyptienne.
Pour Sellami, l’objectif escompté de ce match devant la Libye a été atteint, puisque les joueurs ont montré qu’ils étaient prêts physiquement (90 à 95%), d’autant plus qu’il y  aura d’autres séances d’entraînement avant le jour J dont deux à Alexandrie, a-t-il souligné.
Le Onze national devra regagner Le Caire demain et rejoindra sur le champ son lieu de résidence à Alexandrie.  Les ultimes réglages se feront sur place sous le regard du sélectionneur  de l’équipe nationale première, Hervé Renard, dont la présence est  bénéfique d’après Jamal Sellami qui a ajouté que les joueurs ont fait preuve de sérieux tout en précisant que toutes les conditions sont réunies pour décrocher le ticket du CHAN 2018. Mais pour cela, il faut que les joueurs mouillent leurs maillots en vue d’obtenir un résultat permettant à l’équipe d’aborder le match retour à domicile dans de bonnes dispositions, devant un public qui voudrait voir à l’œuvre une sélection qui se donne à fond, a précisé Jamal Sellami.
Pour le match de dimanche, Sellami n’a pas manqué de signaler que l’équipe égyptienne n’a rien à perdre après avoir vécu récemment une période difficile, suite au changement de son entraîneur. Sauf que cela n’enlèvera en rien à la valeur de cet adversaire qui jouera à fond ses chances.
La mission de l’équipe nationale, en préparation depuis 6 mois déjà, est de représenter dignement le championnat national et de pouvoir se qualifier au CHAN aux dépens de  l’Egypte. Cela aura un parfum de revanche, selon Sellami, qui a rappelé que l’équipe nationale A avait été éliminée par son homologue égyptienne au stade des quarts de finale de la CAN 2017 qui s’était déroulée au Gabon. D’autant plus que, selon Sellami, la présence au CHAN ne peut être qu’une bonne chose pour l’ensemble des joueurs qui, en disputant les péripéties de ce tournoi, se mettront sous les feux de la rampe dans la mesure où ce rendez-vous leur servira de vitrine pour faire valoir leur talent et savoir-faire et ce ne sont pas les superviseurs et les recruteurs qui manqueront à l’appel.   
Il y a lieu de rappeler que pour ce match face à l’Egypte, Jamal Sellami avait convoqué 27 joueurs et c’est le FUS, demi-finaliste au dernier championnat arabe des clubs qui a eu lieu en Egypte, qui est fortement représenté avec 7 éléments.
Si l’équipe nationale parvient à baliser son chemin pour l’édition kényane, ce sera sa troisième participation aux phases finales du CHAN après celles de l’Afrique du Sud en 2014 et du  Rwanda en 2016.
 

Tighazoui intéressé par le Wydad

L’attaquant de l’équipe khouribguie Amine Tighazoui désire évoluer sous d’autres cieux. Il a demandé aux responsables de l’Olympique  Club de Khouribga d’accepter son transfert au Wydad de Casablanca lors de ce mercato estival.
 Des négociations ont eu lieu entre les deux clubs à propos dudit joueur, mais elles n’ont pas abouti. L’OCK demande  400.000 dollars, tandis que la proposition de l’équipe rouge n’a pas  dépassé  250.000  dollars en plus d’offrir un de ses joueurs.
Par ailleurs, le WAC, l'équipe a réussi le transfert du  joueur nigérian  Mohamed Amadou Wonkoye  qui avait impressionné  le coach Houcine Ammouta lors du stage de concentration tenu à Agadir.
C.S

Mohamed Bouarab
Mercredi 9 Août 2017

Lu 927 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs