Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Caravane du désert pour aïeules mécaniques


16ème édition du 4L Trophy



Caravane du désert pour aïeules mécaniques
Une caravane du désert de 1.500 aïeules mécaniques rescapées des années 60, conduites par quelque 3.000 étudiants, va sillonner la semaine prochaine les pistes du grand Sud marocain: le 4L Trophy, rallye sportif et humanitaire unique au monde, est devenu au fil des ans, une quasi institution au Maroc.
Inspiré par le Paris-Dakar, son créateur Jean-Jacques Rey prit en 1988 le contre-pied de l'épreuve de Thierry Sabine pour élaborer une épreuve sportive et festive réservée aux étudiants de 18 à 28 ans, placée, certes aussi sous le signe de l'aventure et de la découverte, mais faisant résolument fi de la vitesse et de l'adrénaline.
"Qui dit +étudiant+, explique-t-il, dit matière grise mais aussi générosité, solidarité et sens du collectif. C'est l'équation qui a prévalu il y a 16 ans à la création de cette épreuve qui met en œuvre les capacités techniques et d'orientation dans les zones désertiques à la seule aide d'une boussole et d'un road book".
Ils n'étaient qu'une poignée il y a 16 ans, à naviguer entre ergs et regs, dunes et oasis dans la région de Merzouga, au sud-est de Ouarzazate.
Cette année, ils seront exactement 1.445 équipages, soit 2.890 étudiants d'un gros millier d'écoles d'ingénieur, de commerce, IUT et universités de France et d'Europe à confronter leurs talents d'orientation et de débrouillardise dans les sables du Maroc. C'est l'un des plus grands rassemblements mécaniques monotypes au monde qui a séduit en 16 ans plus de 24.000 étudiants français et étrangers.
Un rallye "addictif" !
En deux vagues, au départ de Poitiers (pour les concurrents du Nord de la France) et de Saint-Jean-de-Luz (pour ceux du Sud), la caravane, à partir d’aujourd’hui, va traverser l'Espagne, le Détroit de Gibraltar sur des ferries, puis le Maroc, pour entrer sur son terrain de jeu du Sahara, non loin de la frontière algérienne.
Pour chaque équipage de deux concurrents, au volant de 4L de tous les âges, couleurs et modèles qui sillonnèrent en leur temps les routes de la France rurale, les classements sont établis sur la base du minimum de kilométrage effectué du point de départ au point d'arrivée de chaque étape, grâce à une navigation et orientation précises et astucieuses. Pour Julien Faucheux, 24 ans, originaire de Montesquieu-Volvestre (sud-ouest de la France) et étudiant en Master 2 d'informatique et gestion à Toulouse, "c'est un rallye addictif!".
Julien va participer pour la 4e fois au 4L Trophy, "une aventure humaine formidable où tous les ingrédients de l'esprit de compétition, mais aussi et surtout d'entraide et de solidarité sont réunis", dit-il. Chaque équipage prendra soin, cette année encore, d'embarquer cartables et sacs de sport remplis de matériel scolaire et d'équipements sportifs qui seront distribués aux enfants marocains des petits villages sur le parcours, via l'ONG "Les enfants du désert".
Pour sa 16e édition, le 4L Rallye a ajouté une corde à l'arc de son action humanitaire avec l'Association "Rire Médecin" dont il va financer 500 spectacles de clowns dans les hôpitaux d'enfants malades.
Quelque 3.000 nez rouges vont ainsi fleurir dans le désert sur les bouilles des jeunes concurrents, comme autant de symboles de vie, d'entraide et d'espoir.

Ultra-marathon de Ouarzazate

La 6è édition de l'Ultra-marathon international de Ouarzazate "Porte du Désert" sera organisée le 17 mars prochain, à l'initiative de l'Association des marathoniens du Sahara et montagnes d'Ouarzazate.
Au menu de cette manifestation sportive internationale, figurent des courses de 10 km, 30 km et 1500 m, qui verront concourir les meilleurs athlètes nationaux et étrangers.
Le titre de la précédente édition avait été remporté par le Marocain Abdelkerim Aboubakr, qui avait parcouru les 30 km de l'épreuve en 2h 07:30, tandis que sa compatriote Meriem Khali s'était imposée sur la même distance, côté dames, en 2h 47:18. Le concours du 10 km (messieurs) avait été remporté par le Kényan Jonas Cheruiyot (28:05).

AFP
Jeudi 14 Février 2013

Lu 406 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs