Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Caravane Palace : Une fusion réussie entre le jazz manouche et l'électro




"Quand la Caravane Palace, le public danse". Voici le mot d'ordre de Caravane Palace. C'est la révélation sacénique festive du moment. Un an après la sortie de leur premier album « Acerca », fin septembre 2008 chez Wagram, Caravane Palace est considéré aujourd'hui comme l'un des groupes de jazz les plus cotés. Une rencontre fortuite entre le jazz manouche et l'électro. Chez Caravane Palace, il ne faut surtout pas fixer de frontières entre ces deux genres musicaux. La fusion réussie est bien servie par une brochette de talentueux instrumentistes. A retenir notamment Hugo, chanteur au look de titi parisien. Sans oublier Zoé, chanteuse «minelliesque». Ils y mettent le feu. Mais ne l'éteignent jamais.
Violon, guitares, contrebasse, samples, voix, et une clarinette. Ce mélange improbable offre un costume coloré, gai et incomparable. L'ensemble subtil permet de savourer un jazz des plus délicats. Un jazz proche de celui d'un Django Reinhardt. Accords et désaccords, les compositions de Caravane Palace font preuve d'un goût sûr et d'une audace inventive peu croisés dans le jazz contemporain. Toutefois, samples obscurs de discours, aboiements lointains et surtout grooves inédits posent un jalon de plus vers des terres de musicalités imaginaires. Des terres où la chaleur et la puissance instrumentale s'enrichissent mutuellement. Résultat : un tout nouveau monde à visiter et revisiter. «Lookés façon Zazous », les membres de Caravane Palace donnent le ton d'une musique à la fois réjouissante, énergumène, très dance floor et toujours mélodique.
Toutefois, on sortira emballé. C'est délirant, amusant, rassembleur et entêtant. Et quand la Caravane se produit,  le show est assurément décoiffant.
 Un pari gagné
Au départ, une idée originale : fusionner le jazz à l'électro. A l'arrivée, un résultat probant : deux mondes réunis sur scène. Les musiciens talentueux, la chanteuse envoûtante réussissent à relever ce défi qu'ils se sont lancés. Un mélange entre le jazz manouche et la musique électronique. Le son des Caravane Palace reste en tête bien des heures après la première écoute.
Violon, contrebasse, clarinette, guitares s'accordent à merveille aux scratchs et autres rythmiques électroniques. Avec un cocktail électro-swing explosif, les adeptes de Django Reinhardt comme ceux de Justice et de DaftPunk se retrouveront sur ce projet ambitieux.
Pour le groupe, le principal moyen de se faire connaître a été My Space. La formation s'est même peu à peu enrichie grâce au site communautaire. Des trois membres fondateurs, Caravan Palace a séduit quatre autres mordus d'"electroswing", dont la chanteuse Colotis "Latoya" Zoé.
Une passion commune pour le jazz
Caravane Palace est issu du croisement de 3 compositeurs de musique électronique, animés d'une passion commune pour le jazz manouche. A la pratique de cette musique des années 30 dans une formation "classique", ils se rendent compte de son impact encore très fort, alors que des artistes comme Sanseverino ou Bireli Lagrène contribuent grandement à la faire reconnaître au grand public. En février 2005, la composition de morceaux électro-swing à orientation jazz manouche est lancée, devenant vite un projet à part entière sous le nom de Caravane Palace.

Ayoub Akil
Samedi 5 Septembre 2009

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs