Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cannabis : un risque accru d’AVC chez les fumeurs




Cannabis : un risque accru d’AVC chez les fumeurs
Consommer du cannabis doublerait les possibilités d’avoir un accident vasculaire cérébral selon une récente étude néo-zélandaise. Un risque qui s’ajoute à la liste déjà longue des effets nocifs provoqués par l’usage de cette drogue dite "douce".
Schizophrénie, cancer du poumon, infarctus... On sait déjà que la consommation de cannabis favorise de nombreuses pathologies. Désormais, on peut en rajouter une supplémentaire : le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).
Ce sont des chercheurs néo-zélandais qui ont révélé cette découverte lors de la conférence internationale de l'American Stroke Association. Ils ont mené pour cela la première étude de cas sur un lien possible entre cannabis et AVC.
"Le cannabis est généralement perçu comme ayant peu d'effets indésirables graves, mais cette étude suggère que ce n'est pas le cas," avance le Dr Alan Barber de l'Université d'Auckland, l’auteur principal de l’étude.
Les chercheurs ont réalisé des tests d’urine pour déceler la présence de cannabis chez un premier groupe de 160 patients âgés de 18 à 55 ans hospitalisés pour un AVC. Ils ont réalisé les mêmes tests chez 160 autres patients ayant été admis à l’hôpital pour un autre problème de santé afin qu’ils servent de groupe témoin. Les tests ont été positifs chez 25 des membres du premier groupe (16%) contre 13 du groupe témoin (8%) soit un ratio de 2,3.
Le Dr Barber a ainsi pu établir un lien plausible de cause à effet entre la consommation de cannabis et le risque d’accident vasculaire cérébral.
On sait que la prise de cannabis joue sur le système cardio-vasculaire. A faible dose, elle entraîne une augmentation du rythme cardiaque et de l’hypertension. A forte dose, les effets sont inverses.
Le Dr Barber note toutefois qu’il faut poursuivre les recherches pour valider ces conclusions. En effet, 24 des 25 patients victimes d'AVC qui ont été testés positifs au cannabis sont également des fumeurs de tabac. "On ne pouvait pas distinguer l'effet du tabac de celui du cannabis, mais ce que nous pouvons dire, c'est qu’un mode de vie qui inclut la consommation de cannabis semble doubler le risque d'accident vasculaire cérébral," souligne le Dr Barber.

Topsanté.com
Jeudi 14 Février 2013

Lu 644 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs