Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Canada, Etats-Unis et Mexique réunis pour revoir leur copie sur l'Aléna

Malgré les velléités américaines, les spécialistes ne s'attendent pas à une issue rapide de la renégociation




Erigée en mantra par Donald Trump, la renégociation de l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna), dont le premier round se tient cette semaine à Washington, s'annonce épineuse. Après avoir un temps fait planer la menace de se retirer purement et simplement de l'Aléna, le président américain a finalement opté pour sa renégociation rapide "dans l'intérêt des trois pays", le Canada, les Etats-Unis et le Mexique. Leurs négociateurs vont ainsi se réunir de mercredi à dimanche dans la capitale américaine pour lancer la modernisation de ce traité de 1994 qui a aboli les frontières douanières pour permettre la libre circulation des marchandises et services entre ces trois pays. Depuis son origine, l'Aléna est extrêmement controversé. Jugé inéquitable et destructeur d'emplois par ses détracteurs, accélérateur de croissance par ses défenseurs, il a été la cible favorite du président américain pendant sa campagne qui l'a même qualifié de "désastre". La renégociation de l'Aléna est cruciale pour Donald Trump, qui doit envoyer un signal politique fort alors qu'il peine à tenir ses promesses électorales. Sur le fond, les Etats-Unis déplorent que leur balance commerciale avec le Mexique soit passée depuis le traité d'un excédent de 1,6 milliard de dollars à un déficit de 64 milliards de dollars. L'Aléna est devenu vital pour l'économie mexicaine, pour qui les Etats-Unis sont le principal partenaire commercial: 80% des exportations mexicaines, essentiellement des biens manufacturiers et agricoles, leur sont en effet destinées. L'industrie automobile mexicaine, secteur qui devrait être l'un des sujets au cœur des discussions, avec l'agriculture, a largement bénéficié du libre-échange au détriment de son homologue américaine qui a multiplié les délocalisations pour profiter d'une main-d'œuvre bon marché.
Entre les Etats-Unis et le Canada, la balance commerciale est près de l'équilibre, mais le débat se cristallise sur les produits laitiers, le vin et les céréales, accusés par Washington d'être subventionnés. Si les Etats-Unis ont forcé Canada et Mexique à se mettre autour de la table, les trois parties se rejoignent sur la nécessité de rajeunir ce texte, vieux de près d'un quart de siècle, élaboré avant même l'ère d'Internet. Malgré les velléités américaines, les spécialistes ne s'attendent pas à une issue rapide de la renégociation. Ce premier round de discussions devrait en outre simplement faire un large tour d'horizon avant le second déjà programmé le 5 septembre au Mexique. Pour autant, on ne peut pas exclure le "risque que les Etats-Unis avancent des idées très controversées qui compromettraient les discussions", dit-on. Mettre en avant "l'Amérique d'abord" ou "Acheter américain" serait inacceptable pour ses voisins. Après la multiplication de déclarations agressives sur le déficit avec le Mexique, l'administration américaine devrait se montrer inflexible sur ce contentieux. Côté mexicain, la résistance devrait être forte dans la perspective des élections présidentielles de 2018, "le Mexique étant probablement dans la position la plus faible", du fait de sa dépendance économique à Aléna.
Enfin, les Etats-Unis ont aussi beaucoup à perdre. Le marché mexicain est essentiel notamment pour l'agriculture américaine, qui traditionnellement pèse de tout son poids dans les négociations commerciales

Mardi 15 Août 2017

Lu 355 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs