Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campement G’Deim Izik : Le statu quo perdure




Campement G’Deim Izik : Le statu quo perdure
Contrairement aux informations rapportées par certains organes de presse faisant état de la levée du camp de G’Deim Izik, les campeurs maintiennent leurs positions et attendent des solutions ou des propositions concrètes, auxquelles ils ne sont pas parvenus avec les représentants des autorités malgré des négociations qui se sont poursuivies jusqu’à présent.
Au lendemain du dernier tour de ces négociations, des représentants des autorités  se sont rendus au camp pour dresser des tentes en vue  d’entamer le recensement des campeurs. Il s’agit d’étudier leurs cas et de leur trouver des solutions adéquates. C’était le vendredi matin. Arrivés à proximité du camp, ces représentants ont quitté leurs véhicules, voulant pénétrer à pied dans l’enceinte du coup. Ils ont, aussitôt été refoulés par les gardiens qui leur ont opposé un refus catégorique d’y accéder et encore moins d’y planter des tentes, leur disant qu’ils pouvaient le faire à cent mètres de là.
La veille, le ministre de l’Intérieur qui était accompagné d’une équipe de hauts responsables originaires des provinces sahariennes, devait commencer des négociations avec les représentants des campeurs. Mais ces derniers ont exigé le retrait de tous les  responsables sahraouis. Après des négociations avec celui-ci, le procès-verbal établi à ce sujet devait comporter tous les points de l’accord qu’ils avaient conclu. Mais à la signature, ils se rendirent compte que le P.V en question était incomplet. Ce qu’ils avaient pris pour un signe de  mauvaise foi.
Les représentants du groupe de séparatistes présents dans le camp avaient saisi cette mésentente entre le wali et les membres de la commission de négociations pour tenter de manifester. Réagissant à cette sortie inattendue, les campeurs ont évacué les représentants de ce groupe, samedi matin, leur expliquant qu’ils avaient leurs propres objectifs  n’ayant rien à voir avec les thèses des séparatistes.
Samedi, la plupart des campeurs se sont fait livrer des TV à batteries pour pouvoir suivre le discours Royal, espérant  que le Souverain annoncerait une solution à leurs problèmes. 

Ahmadou El-Katab
Lundi 8 Novembre 2010

Lu 440 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs