Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campagnes portant sur l’occupation du domaine forestier et la culture du cannabis à Al Hoceima


Des citoyens incités à provoquer des actes de vandalisme



Campagnes portant sur l’occupation du domaine forestier et la culture du cannabis à Al Hoceima
Les campagnes de sensibilisation menées par les autorités locales afin de lutter contre la culture du cannabis ne semblent guère être  du goût de tout le monde. Pour ceux qui profitent de ce commerce juteux et dont les affaires florissent à vue d’œil, toutes les occasions sont bonnes pour boycotter ce genre d’initiatives. C’est le cas d’un groupe d’individus qui ont profité du souk hebdomadaire du Centre de Beni Jmil, samedi, pour inciter les citoyens à se diriger vers les sièges du caïdat et de la commune de Beni Jmil et de manifester  leur mécontentement contre les campagnes de sensibilisation, menées actuellement par les autorités publiques afin de mettre un terme à l’occupation illégale du domaine forestier et à la culture du cannabis dans la région, a-t-on indiqué auprès des autorités locales de la province d’Al Hoceima.
C’est ainsi que certains protestataires ont investi les sièges du caïdat et de la commune et les ont, en partie, dégradés, alors que d’autres se sont rendus dans le lieu dit “Teqla”, au niveau de la route littorale, où ils ont érigé des pierres sur la chaussée, ce qui a perturbé momentanément la circulation. “Suite à l’intervention des autorités locales, qui se sont rendues sur les lieux, les protestataires ont dégagé la voie, ce qui a permis le rétablissement de la circulation”, ajoute la même source.Une enquête a été ouverte à ce sujet par les services de la Gendarmerie Royale, sous la supervision du parquet général compétent, afin d’identifier les auteurs de ces actes et leurs commanditaires, indique-t-on. Les autorités locales n’écartent pas la thèse selon laquelle des parties, animées par des calculs électoralistes, seraient derrière l’incitation des citoyens à protester contre ce genre de campagnes. Les autorités locales ont également assuré qu’elles “veilleront au respect et à l’application des lois en vigueur.

Libé
Lundi 28 Janvier 2013

Lu 261 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs