Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campagne hostile aux sociétés opérant au Maroc


Pour faire pendant à leur incapacité de reprendre des armes, le Polisario décide de dénigrer les entreprises étrangères installées au Royaume



Convaincus de leur incapacité à exécuter leur menace de reprise des armes contre le Maroc, les participants au dernier prétendu congrès du Polisario ont décidé, avec l’aide du lobby qui leur est favorable, notamment au sein de l’Union européenne, de mener une campagne diplomatique pour discréditer 300 multinationales collaborant avec le Maroc.
C’est ce qui ressort de déclarations de plusieurs dirigeants du Polisario, ces derniers jours et qui se réfèrent à des recommandations du dernier congrès du mouvement, tenu du 16 au 24 décembre dans le camp de Dakhla, dans le désert algérien. Dans leurs déclarations, les séparatistes ont indiqué qu’ils accentueront leur campagne,  en vue de serrer l’étau autour des compagnies liées par des accords avec le Maroc sur la période 2012-2013.
Selon des observateurs, le rejet par l’Union européenne de l’accord agricole avec le Maroc, la décision du Tribunal européen de récuser la signature de l’accord sur la sécurité sociale avec la Hollande, constituent des faits qui ont encouragé le Polisario à entreprendre ce qu’il considère comme une guerre diplomatique contre le Maroc et ses intérêts économiques. Cette décision du Polisario vient à un moment où plusieurs voix se sont élevées contre la diplomatie engourdie pour ne pas dire absente du Maroc. Ces voix qui ne sont pas, seulement celles de personnalités politiques, sont allées jusqu’à demander la démission du ministre des Affaires étrangères et son staff pour incompétence.


 

A.E.K.
Lundi 4 Janvier 2016

Lu 1057 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs