Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Campagne de régularisation des mariages coutumiers

La justice de proximité appelée à y jouer un rôle important




Campagne de régularisation des mariages coutumiers
La justice de proximité a un rôle de taille à jouer dans le cadre de la campagne de sensibilisation menée pour la régularisation des mariages coutumiers, ont souligné récemment à Marrakech, les participants à une rencontre axée sur les mesures à prendre pour faire réussir cette campagne.
Dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, cette campagne doit cibler en premier lieu les communes d'Al Haouz, province connue pour ses régions montagneuses enclavées et où les unions sans acte de mariage sont très répandues, ont-ils ajouté.
Les participants ont relevé que pour mettre en œuvre le principe de la justice de proximité, les magistrats doivent se déplacer dans les régions éloignées et prendre en charge toutes les procédures administratives pour permettre de régulariser les relations de mariage.
Ils ont en outre, insisté sur la nécessité de la conjugaison des efforts de toutes les parties concernées pour effectuer un recensement et identifier les cas de mariage encore non régularisés, notamment dans les régions reculées et difficiles d'accès et ce, avant la fin de la 2ème phase transitoire qui expirera en février 2014.
Dans une déclaration à la presse, le président du tribunal de 1ère instance de Marrakech, Abdellatif Abdelmounim, a indiqué que dans le cadre de cette campagne, 48 dossiers sur 50 ont été traités la semaine dernière lors de séances mobiles dans la commune rurale d'Asni (la province d'Al Haouz), ajoutant que les jugements sur les 2 autres cas encore en suspens, seront rendus dès que les conditions requises seront réunies.
Par ailleurs, il a fait savoir qu'il a été procédé à l'issue de cette rencontre, à la constitution d'une cellule présidée par le président du tribunal de 1ère instance, du procureur du Roi, et l'officier de l'Etat civil.
Cette entité aura pour mission le suivi des opérations de recensement des cas de couples n'ayant pas encore régularisé leur mariage et le traitement des mariages non officialisés par un acte légal lors de séances mobiles.
Cette rencontre de communication, présidée par le wali de la région de Marrakech-Tensfit-Al Haouz et à laquelle ont participé des magistrats, des avocats, des présidents de communes et des acteurs de la société civile, s'inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation initiée par les ministères de la justice et de l'Intérieur et les associations de la société civile.

Libé
Mardi 16 Juillet 2013

Lu 299 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs