Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Calcioscommesse : Bientôt des arrestations à Singapour




Calcioscommesse : Bientôt des arrestations à Singapour
Des arrestations devraient intervenir à Singapour dans le cadre du "Calcioscommesse", le scandale des matches de football truqués en Italie pour faire gagner des parieurs, a indiqué Interpol, cité jeudi par les médias de la cité-Etat asiatique.
"Dans un avenir proche, les Singapouriens liront que des arrestations ont été effectuées sur place dans le cadre des paris clandestins ou de matches truqués, à Singapour ou ailleurs", a déclaré au quotidien Straits Times le secrétaire général d'Interpol, Ronald Noble.
De nouvelles connexions entre le "Calcioscommesse" et Singapour ont été découvertes après l'arrestation en Italie la semaine dernière d'Almir Gegic, un ancien milieu de terrain du club de Vicenza (3e division), soupçonné d'avoir servi d'intermédiaire avec les parieurs en Asie, a déclaré M. Noble en conférence de presse.
Gegic aurait eu des liens avec Tan Seet Eng, alias Dan Tan, "un des chefs d'un groupe du crime organisé" à Singapour, selon lui. Un proche supposé de Dan Tan à Singapour, Wilson Raj Perumal, a été emprisonné en Finlande en 2011, soupçonné d'avoir fait truquer des rencontres dans plusieurs pays.
Le scandale du "Calcioscommesse" implique des joueurs (des Series A et B) soupçonnés d'avoir été corrompus par des parieurs clandestins voulant gagner à coup sûr. Il a entraîné plusieurs enquêtes et des arrestations de joueurs, dont certains de premier plan, comme Stefano Mauri, le capitaine de la Lazio Rome.
Les vagues d'arrestations depuis un an donnent une image désastreuse du football italien, six ans après le "Calciopoli", scandale des matches arrangés qui avait privé la Juventus de deux titres.
"Le marché des paris clandestins est estimé à près de 500 milliards d'euros par an", a encore indiqué M. Noble: "Le montant des paris peut atteindre des dizaines et même des centaines de milliers d'euros. Selon certaines estimations, l'ensemble des bookmakers d'Asie représente un revenu à l'échelle du groupe Coca-Cola".

Libé
Vendredi 30 Novembre 2012

Lu 129 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs