Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Calcio : Rome-Milan pour le show




Calcio : Rome-Milan pour le show
Après quatre défaites de rang et 2 points de pénalité, Naples (5e) va très mal avant de se rendre chez le dernier Sienne pour l'ultime journée de championnat d'Italie en 2012, la 18e, clôturée en beauté par le choc AS Rome-AC Milan samedi soir (19h45 GMT).
Naples vient de vivre 15 jours terribles. Quatre défaites de suite toutes compétitions confondues, 2 points de pénalité et la perte du capitaine Paulo Cannavaro pour six mois dans l'affaire du "Calcioscommesse" ont précipité le club au bord de la crise. Battu par le PSV Eindhoven (3-1) dans un match qui ne comptait plus en Europa League, le Napoli a perdu ses illusions de titre en s'inclinant chez l'Inter (2-1) avant d'encaisser deux buts dans les 5 dernières minutes à domicile contre Bologne pour une défaite 3-2. Bologne, cruel, a remis ça quatre jours plus tard en gagnant à 3 minutes de la fin en Coupe d'Italie (2-1). Et pourtant Naples avait dominé, contre l'Inter comme contre Bologne, et bien joué, et Edinson Cavani a marqué dans ces quatre matches. Mais l'équipe fait preuve d'une "incroyable naïveté", regrette l'entraîneur Walter Mazzarri, qui a soufflé dans les bronches de ses joueurs pendant une heure et demie jeudi. Attention, Sienne a un urgent besoin de points pour la première à domicile sur le banc de Giuseppe Lachini, qui vient de remplacer Serse Cosmi.
Le classement s'est resserré. Quatre clubs se tiennent désormais en 3 points de la 2e à la 5e place et luttent pour l'instant plus pour un ticket en Ligue des champions que pour rattraper la Juventus. L'Inter, battu à Rome par la Lazio (1-0), dispose a priori du programme le plus facile en recevant l'avant-dernier, le Genoa (11h30 GMT).
La Lazio, troisième, se rend à Gênes chez la Sampdoria et son nouvel entraîneur, Delio Rossi, qui a remplacé lundi Ciro Ferrara. La Fiorentina (4e) joue à Palerme, périlleusement placé juste au-dessus de la zone de relégation.
L'AS Rome et l'AC Milan s'affrontent pour tenter de rejoindre le "gruppetto" de poursuivants de la Juve.
Le Milan ne perd plus depuis cinq matches et entend profiter de l'inspiration de Stephan El Shaarawy (déjà 14 buts) pour malmener la pire défense du haut du classement (27 buts encaissés). Mais la Roma veut effacer la défaite au Chievo (1-0) qui a enrayé sa série de cinq victoires. L'entraîneur romain Zdenek Zeman rejoue une affiche qui a beaucoup fait pour sa légende: aucun tifoso "giallorosso" n'a oublié le 5-0 infligé en 1998 au Milan de George Weah et Marcel Desailly, la pire défaite jamais encaissée par Fabio Capello.

Libé
Samedi 22 Décembre 2012

Lu 179 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs