Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Calcio La Juve et l’Inter s’en tirent à bon compte




Calcio La Juve et l’Inter s’en tirent à bon compte
Un but de Pogba a sauvé la Juventus à la dernière seconde d’un nul contre Bologne (2-1), mercredi pour la 10e journée, et maintient à 4 points l’Inter, qui a cru revenir à deux longueurs en battant la Sampdoria Gênes (3-2) avant le choc entre les deux premiers du Championnat d’Italie.
Encore Pogba: La Juve a battu Bologne à la 90e+2 grâce à une tête de Paul Pogba, servi par Sebastian Giovinco, mais le jeune Français (19 ans) s’est distingué tout le match par ses coups de boutoir qui le font furieusement ressembler à Patrick Vieira.
Pogba, encore titularisé à la place de Claudio Marchisio, n’a pas seulement marqué le but de la victoire, comme dans le choc contre Naples (2-0) il y a quinze jours, il a éclaboussé le match de son talent: un but refusé (13), une frappe sur le poteau (16), une juste à côté (42) et plein de ballons récupérés.
Il est aussi à l’orgine du premier but de la Juve, d’une louche “à la Pirlo” qui a lancé Emanuele Giaccherini, passeur décisif pour Fabio Quagliarella (54).
L’international italien devrait retrouver sa place contre l’Inter, mais la puissance et le sens de la percussion de Pogba vont lui frayer un chemin vers le onze de départ, et pas dans un rôle de substitut à Marchisio ou Pirlo.
Bologne a cru tenir son petit exploit grâce à un joli but du Franco-Tunisien Saphir Taider (71).
Bonne affaire manquée: L’Inter est passé tout près d’un excellente opération et avait la Juve à portée de tir avant le but de Pogba. Mais les “Nerazzurri” sont en forme: ils ont signé leur huitième victoire d’affilée toutes compétitions confondues, contre une Sampdoria qui a elle encaissé sa cinquième défaite de rang. Les “Blucerchiati” menaient 1-0 à la pause, grâce à Gianni Munari, mais l’Inter a renversé la situation en seconde période.
Diego Milito a transformé un penalty et les “Nerazzurri” sont passés devant sur un contre éclair Antonio Cassano-Rodrigo Palacio, où “Fantantonio” a servi pile au bon moment l’Argentin qui a frappé le long du poteau. Puis le Colombien Freddy Guarin, servi par le même Cassano, a découragé définitivement la “Samp”, qui a réduit le score par Eder.
L’affaire reste bonne, puisque les autres équipes de tête ont perdu des points: l’Inter double Naples, battu sans Edinson Cavani, blessé, à l’Atalanta Bergame (1-0), et distance la Lazio, tenue en échec à Rome par le Torino (1-1).
Pataugeoire: Les fortes pluies sur l’Italie ont perturbé la 10e journée, quasiment tous les matches se sont joués sous une pluie battante, mais le match plus proche du water-polo fut Parme-AS Rome (3-2). Le terrain complètement baigné arrêtait parfois le ballon en pleine course, trompant le porteur de balle. Les Parmesans ont su mieux exploiter les conditions de jeu et le déluge de but. Et la Roma a perdu pour la seconde fois d’affilée.
A Vérone, le vent a fait voler les panneaux publicitaires sur le terrain. Les joueurs des deux équipes, le Chievo local et Pescara, ont dû eux-mêmes déblayer le terrain. Le Chievo a gagné 2-0 ce match entre mal classés.

AFP
Vendredi 2 Novembre 2012

Lu 208 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs