Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CAN de handball U21 : Le Maroc 9ème, la Tunisie championne d’Afrique




CAN de handball U21 : Le Maroc 9ème, la Tunisie championne d’Afrique
La sélection marocaine de handball a battu, dimanche matin, son homologue ivoirienne sur le score de 25 à 19 (13-11 à la mi-temps) lors d'un match de classement comptant pour la 18ème édition du Championnat d'Afrique des nations de handball des moins de 21 ans (U-21), terminant ainsi à la 9ème place de l'édition 2012 d'Abidjan.
Le titre est revenu à la sélection tunisienne qui a battu dimanche en finale, son homologue congolaise sur le score de 41 à 25 (mi-temps 22-10).
Pour cette édition, les deux victoires des premières journées contre le Congo (20-15) et la Guinée (34-14) du Sept marocain, dont le tirage l'avait placé dans le groupe B aux côtés du champion en titre, l'Egypte et l'Algérie, considérées parmi les meilleures au niveau continental, avaient donné quelques signes d'espoir quant à la prestation des Lionceaux de l'Atlas pour la suite de la compétition.
Pour leur troisième confrontation, les Marocains se sont mesurés aux Fennecs d'Algérie épaulés par deux éléments de taille évoluant en équipe A, et qui sont venus en Côte d'Ivoire avec l'ambition de concourir pour le titre après avoir été écarté il y a une semaine lors de la catégorie cadets. La défaite lors de ce derby maghrébin aurait été le signe annonciateur d'une descente aux enfers, car les Nationaux auront comme adversaire pour la journée suivante les champions sortants, les Pharaons, bousculés la veille par les Congolais (25-22) et qui veulent à tout prix se racheter pour demeurer dans la course et défendre leur titre.
Face à l'Egypte, dès l'entame de la rencontre, le Sept marocain avait fait montre de fébrilité et de manque de fraîcheur, conséquences du duel de la veille contre les Algériens.
La pression égyptienne était tellement grande que lors des dix premières minutes de la rencontre, les Egyptiens avaient affiché à leur compteur huit buts. Pour la première mi-temps, les Egyptiens ont fait cavalier seul en clôturant les débats sur un score sans appel (9-16) qui aurait pu être plus large. Avec une défense fébrile et lente pour la récupération, les Pharaons ont trouvé des couloirs libres pour leurs attaques fulgurantes, leur arme redoutable qui a fait la différence avec leurs vis-à-vis durant cette compétition panafricaine.
Devant le champion en titre, le Sept marocain a essuyé une cinglante défaite qui l'a mis complètement hors de course, même pour les cinq premières places qualificatives pour le Mondial 2013 en Bosnie-Herzégovine.

Libé
Mardi 4 Septembre 2012

Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs