Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bureau politique de l’USFP Réunion, ce samedi, du Secrétariat national et de la Jeunesse ittihadie




Bureau politique de l’USFP Réunion, ce samedi, du Secrétariat national et de la Jeunesse ittihadie
Le Bureau politique a tenu mercredi une réunion avec à l’ordre du jour ses activités hebdomadaires ainsi que les élections partielles qui auront lieu le 28 février. Le Bureau politique a également examiné la conjoncture politique et en particulier   la relation entre la présidence du gouvernement et l’institution législative qui connaît une dérive manifeste au niveau de l’application de l’article 100 de la Constitution, ainsi qu’une dépréciation de l’action législative, une mésestimation du Parlement et une atteinte à la vie politique marocaine.
 Au début de cette réunion, le Premier secrétaire a mis en exergue la dimension symbolique de la participation de la délégation du Bureau politique à l’enterrement du martyr Choukri Belaid à Tunis aux côtés des forces modernistes et démocratiques, considérant qu’il s’agit d’un message clair contre l’extrémisme, la violence et les  tendances fascisantes qui mettent en péril la région tout entière et tentent d’avorter le processus démocratique. Le Premier secrétaire a, par ailleurs, noté l’intérêt particulier accordé par plusieurs acteurs politiques et certains médias à la participation qualitative de la délégation du parti à la dernière réunion de l’Internationale socialiste à Lisbonne mettant en relief l’importance majeure des activités du parti tant sur le plan national qu’international.
Au niveau social, M.Lachgar a évoqué la réunion des Ittihadi (e)s avec le Syndicat national de l’enseignement et le Syndicat national des commerçants, présidée par le Premier secrétaire et la Commission des secteurs du parti, appelant par-là même à soutenir le militantisme légitime desdits syndicats à la veille de leurs Congrès nationaux prévus la semaine prochaine.
Les membres du Bureau politique ont pris acte des rapports des commissions organisationnelle et politique qui ont établi leurs programmes devant être soumis à la Commission administrative lors de sa première session en vue de leur mise en application.
En ce qui concerne les relations extérieures, après examen par les membres du BP des précédents rapports, il a été décidé :
-La préparation de la conférence des partis et des organisations maghrébines démocratiques pour établir une approche de la situation politique et son développement dans la région, ainsi que la recherche des outils de coordination et de l’action commune  afin de défendre la démocratie et la liberté.
-L’organisation de la rencontre des partis socialistes lors de la réunion des pays du Sahel et du Sahara.
Par ailleurs, le Bureau politique a exprimé sa profonde inquiétude quant au rapport entre la Présidence du gouvernement et l’institution législative. Les membres du BP ont dénoncé le peu de cas fait pour cette institution constitutionnelle, appelant les partis politiques à assumer leur responsabilité quant à cette situation qui constitue une violation claire à la Constitution et à son article 100.
Le Bureau politique a relevé également la faiblesse du bilan législatif au titre de l’année 2012-2013 dû à l’insuffisance de l’action du gouvernement et son incapacité à présenter des projets de loi accompagnant la mise en application de la Constitution et l’action unilatérale du gouvernement au niveau des décisions organisationnelles et le  non-respect du principe de participation tel que stipulé.
La crise financière et économique qui menace notre pays et le condamne à s’endetter davantage, ainsi que ses incidences sociales et économiques  ont été débattues par les membres du Bureau politique, et ce à la lumière des mesures qu’imposent les institutions financières internationales dans ce sens. Cela rappelle le temps du programme d’ajustement structurel des années 80, ce qui exige la révision radicale de la politique menée actuellement dans notre pays.
Concernant le volet organisationnel du parti, le Bureau politique a décidé de convoquer le Secrétariat national des femmes ittihadies et le Bureau national de la jeunesse ittihadie à une réunion  en vue de redynamiser ses organes, et ce le samedi 16 février 2013.

Libé
Vendredi 15 Février 2013

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs