Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brillante réussite de la Nuit des philosophes




Après avoir réuni un public de plus de 9 000 personnes, en grande partie constitué d’étudiants et de lycéens en 2014 et 2015, l’Institut français du Maroc, en partenariat avec la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, est revenu avec une 3ème édition de la Nuit des philosophes les 25 et 26 novembre 2016, en écho à la Journée mondiale de la philosophie célébrée par l’Unesco le jeudi 17 novembre.  Le commissariat de ces Nuits a été assuré cette année par Ali Benmakhlouf, professeur de philosophie et membre sénior de l’Institut universitaire de France, et Marc Crépon, directeur du département de philosophie de l’ENS.  Cette 3ème édition s’est ouverte sur la Méditerranée, en présence d’intervenants venus de France, du Maroc, mais aussi du Liban, de Grèce et de Tunisie. Ils ont animé des leçons et des débats en français autour de quatre grands thèmes : «Penser la planète», «dialoguer sur la société et la religion», «discuter de l’éthique» et «Questionner l’Histoire et la mémoire». Parmi les intervenants, on citera Marc de Launay, Vincent Delecroix, Loïc Fel, Marie Gaille, Agnès Grivaux, Dominique Guillo, Jad Hatem, Azelarabe Lahkim Bennani, Patrice Maniglier, Mohamed Maouhoub, Soumaya Mestiri, Nabil Mouline, Malika Ouelbani, Majid Safouane, Meryem Sebti, Ouidad Tebbaa et Stelios Virvidakis.
 L’Institut français du Maroc a souhaité donner, cette année, plus de place et de résonance à des textes littéraires et philosophiques, qui aident, par leur force, leur justesse, à prendre conscience de la pertinence des thèmes qui seront abordés. Ainsi, Guillaume Badoual et Driss Ksikes ont composé un programme de lectures et de dialogues. Pour chacune des sessions, ils ont invité la comédienne Sophia Hadi à lire et mettre en espace, des extraits de textes, puis ont proposé, après chaque lecture, à deux philosophes de dialoguer autour du texte déclamé. A Rabat, la Nuit des philosophes a été inaugurée par Marc Crépon et Ali Benmakhlouf, celle de Casablanca, s’est ouverte en présence de Soumaya Mestiri et Vincent Delecroix.
Les Nuits des philosophes ont aussi été l’occasion de remettre le prix du concours Graine de philosophe, organisé en partenariat avec HEM et ouvert à tous les bacheliers marocains. Dans la catégorie « Essai en français », le prix est revenu à Omar Ouadghiri Idrissi du lycée Ryad Al Maarifa de Rabat qui a lu son essai lors de la Nuit des philosophes à Rabat. Le prix dans la catégorie « Essai en arabe » est allé à Chaymae Kriouile, du même lycée. Elle a présenté son essai lors de la Nuit des philosophes à Casablanca. A rappeler que les lauréats ont reçu chacun un ordinateur portable ainsi qu’un pass pour l’ensemble des activités culturelles organisées par l’Institut français du Maroc.
Enfin, suite à l’engouement des lycéens pour les labos Grains de philo lors des deux précédentes éditions, des rencontres privilégiées entre les philosophes et de petits groupes de classes terminales ont émaillé une fois encore le cours de cet événement.

Mercredi 30 Novembre 2016

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs