Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brillante performance de la pianiste marocaine Ghizlane Hamadi au Portugal




Brillante performance de la pianiste  marocaine Ghizlane Hamadi au Portugal
La pianiste et concertiste marocaine Ghizlane Hamadi s'est illustrée, vendredi dernier, lors d’un concert donné en duo avec le violoniste français Fréderic Pelassy, dans le cadre de la 50ème édition du Festival de musique de Sintra (30 km à l'ouest de Lisbonne). Pour la première fois au Portugal, la talentueuse Ghizlane Hamadi a  enchanté le public en interprétant avec brio différentes œuvres de la musique de chambre dans l'enceinte du prestigieux et historique Palacio national à Sintra. De la "Sonate pour violon et piano" de Francis Poulenc à la mémoire de Federico Garcia Lorca, à "Tzigane" de Maurice Ravel, en passant par "la plainte de Lounja" du compositeur marocain Nabil Benabdeljalil et "la sonate en La majeur" de César Franck, les deux artistes doués ont enflammé le public constitué de mélomanes et de simples amateurs de la musique classique.
Dans une déclaration à la MAP, Ghizlane Hamadi s'est dite fière de représenter le Maroc au Festival de Sintra, ajoutant que c'est une occasion de faire connaître aux Portugais les talents des artistes marocains. "Nous avons tenu à interpréter lors de ce concert une œuvre du compositeur marocain Nabil Benabdeljalil", a-t-elle dit, pour mettre la lumière sur une autre facette du Maroc ouvert sur la culture et la musique universelles. "Je suis très fière de présenter cette culture qui n'est pas forcément de grande tradition au Maroc mais ça représente une image de l'ouverture du Royaume sur le monde extérieur", a-t-elle ajouté. Native de Meknès, Ghizlane Hamadi est lauréate du Conservatoire national de musique et de danse de Rabat, en 1980, elle fait des études musicales en France, au Conservatoire à rayonnement départemental (CRD) de Colmar, où elle a obtenu les 1ers Prix de piano, de musique de chambre et de formation musicale.  Fondatrice et présidente du concours international de piano "SAR la Princesse Lalla Meryem", elle a également participé à plusieurs concerts et festivals au Maroc comme à l'étranger. Il est à noter que la soirée s'est déroulée en présence notamment de l'ambassadeur du Maroc à Lisbonne, Karima Benyaich, et du directeur artistique du Festival de Sintra le pianiste Adriano Jordao. Créée en 1957, le Festival de Sintra est, par ailleurs, considéré comme le premier festival de piano du pays, qui s'est ouvert par la suite à d'autres formes d'expressions artistiques telles que le ballet, la musique de chambre, le théâtre et l'opéra. 

Mardi 19 Mai 2015

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs