Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brèves




Brèves
Visite
Barack Obama a exhorté lundi le Premier ministre cambodgien, Hun Sen, à organiser des élections libres et à relâcher les détenus politiques. Lors d'une visite à Phnom Penh, le président américain a souligné auprès de son interlocuteur que les militants des droits de l'Homme dénonçaient une aggravation des abus ces dernières années dans le pays qui accueillait jusqu'à hier le sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Asean)."Il (Obama) a insisté sur un certain nombre de questions qui le préoccupent au Cambodge", a déclaré Ben Rhodes, chargé des communications au conseil de sécurité nationale.

Arrestation
Des gardes de l'ambassade américaine à Tel-Aviv ont ouvert le feu mardi contre un homme armé d'une hache et d'un couteau qui a attaqué l'un d'entre eux, a indiqué une porte-parole de la police israélienne. "Un suspect est arrivé à l'ambassade américaine à 11H00 (09H00 GMT) avec un couteau et une hache, et il a attaqué un des gardes de sécurité", a déclaré la porte-parole Louba Samri à l'AFP, précisant que le garde avait été touché à la jambe. L'assaillant, qui a été arrêté, "n'a pas été blessé", a ajouté Mme Samri, précisant qu'il n'était "pas arabe".

Attaque
Le siège du ministère de l'Information à Damas a été la cible de tirs de mortier, mardi matin, mais aucune victime n'est à déplorer, a rapporté l'agence officielle Sana.
L'attaque, qui a eu lieu à 07H30 (05H30 GMT), a causé des dégâts matériels minimes, endommageant légèrement un mur de la façade et la vitre d'une voiture garée dans un parking extérieur attenant au ministère. Ce bâtiment, où se trouve également le quotidien du parti Baas, est situé sur l'autoroute de Mazzé, dans l'ouest de la ville. La télévision syrienne a qualifié les responsables de l'attaque de "terroristes", faisant référence aux rebelles qui combattent les forces du président Bachar al Assad depuis mars 2011.  L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), groupe soutenant l'opposition et basé à Londres, a confirmé que deux tirs de mortier avaient frappé le bâtiment.

Libé
Mercredi 21 Novembre 2012

Lu 635 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs