Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brèves du monde




Brèves du monde
Hospitalisation
Le président irakien Jalal Talabani a été hospitalisé à Bagdad en raison d’une «urgence médicale», a indiqué son bureau mardi, sans plus de détail.»En raison de son épuisement et de sa fatigue, (M. Talabani) a eu une urgence médicale et a été transporté à l’hôpital de Bagdad» lundi soir, selon ce communiqué publié sur le site internet du chef de l’Etat. M. Talabani a dû faire face à plusieurs problèmes de santé ces dernières années. Il a été opéré du coeur avec succès aux Etats-Unis en août 2008, et un an plus tôt il avait dû être évacué en Jordanie voisine pour y être soigné pour déshydratation et épuisement.
 
Sanctions

Dans une résolution adoptée lundi, le Conseil de sécurité a renouvelé son régime de sanctions contre les Talibans, qui prévoit notamment un blocage des avoirs financiers et une interdiction de voyager, mais il a rendu plus facile d’obtenir une dérogation pour voyager hors d’Afghanistan. La résolution «invite le gouvernement afghan, en étroite collaboration avec le Haut Conseil pour la paix, à soumettre à l’examen du Comité les noms des personnes inscrites sur la liste (des sanctions) dont il estime qu’elles doivent voyager pour participer à des réunions organisées à l’appui de la paix et la réconciliation». Environ 130 personnes et quatre entités figurent actuellement sur cette liste noire.

Progression
Les rebelles ont progressé mardi dans le camp palestinien de Yarmouk à Damas et selon un habitant venu récupérer des affaires, «des centaines d’insurgés de l’Armée syrienne libre (ASL) se trouvaient à l’intérieur» du camp. Les mosquées de ce camp, situé dans le sud de la capitale, ont appelé les habitants à partir. Selon lui, l’armée syrienne, qui n’était pas visible autour du camp, a donné jusqu’à 12H00 (10H00 GMT) aux 150.000 habitants pour récupérer leurs affaires et partir. «Certains ont décidé d’obtempérer mais d’autres ont choisi de rester», a-t-il ajouté. Il a vu dans les rues du camp de nombreux membres de l’ASL, venus des quartiers voisins, notamment Hajar al Aswad, Tadamoun et Yalda. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), les rebelles tentent de prendre le contrôle du camp, et d’en chasser les milices palestiniennes favorables au régime du président syrien Bachar al-Assad.

Libé
Mercredi 19 Décembre 2012

Lu 169 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs