Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brèves du monde




Brèves du monde
Sénégal : Les Tidianes
en deuil


Le chef de l'influente confrérie musulmane des Tidianes du Sénégal, Serigne Mansour Sy, est décédé à l'âge de 87 ans dans la nuit de samedi à dimanche à Paris où il était hospitalisé, ont annoncé des médias sénégalais.
Le frère du "calife général" défunt, Serigne Cheikh Ahmad Tidiane Sy, âgé de 86 ans, lui succède.
Dans une déclaration à la radio privée RFM, le Premier ministre Abdou Mbaye, lui-même membre de la confrérie et proche du défunt, s'est dit "très ému" par ce décès et a assuré que les autorités sénégalaises allaient prendre en charge le rapatriement du corps.
La confrérie des Tidianes, qui a sa capitale à Tivaouane (ouest), est une des plus importantes confréries musulmanes au Sénégal, avec celle des Mourides à laquelle appartenait l'ex-président Abdoulaye Wade.

Liban : Combats mortels entre pro et anti Al-Assad

Quatre hommes ont été tués et une quarantaine de personnes blessées samedi à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, lors de nouveaux heurts liés au conflit en Syrie voisine qui ont fait depuis mardi 17 morts dont deux enfants, selon un responsable de sécurité.
Des combats à la mitrailleuse et aux roquettes ont éclaté dans les quartiers pauvres de Bab al-Tebbaneh et Jabal Mohsen, entre des sunnites opposés au régime de Damas et des alaouites, membres de la même minorité religieuse que le président syrien Bachar al-Assad.
Chaque quartier a perdu deux hommes dans ces combats, qui surviennent alors qu'un déploiement de troupes avait obligé les combattants à se retirer vendredi matin, même si des tireurs isolés restaient en embuscade.
Pendant la nuit, des soldats étaient stationnés dans les rues autour des deux quartiers en ébullition, mais pas sur l'avenue qui sépare les deux quartiers et a désormais pris des airs de ligne de front.

Climat : Petit accord à Doha
Après le maigre résultat de Doha, les grandes négociations onusiennes sur le climat sont tournées vers le rendez-vous de 2015, qui a promis le plus ambitieux des accords pour faire dévier le monde de son inquiétante trajectoire vers un réchauffement de 3 à 5°C.
Mais la grande difficulté à accoucher samedi du très modeste accord de Doha, adopté grâce à un passage en force de la présidence qatarie, montre que les négociations à venir s'annoncent des plus difficiles.
L'unique acquis de l'accord de Doha est le lancement, à partir du 1er janvier 2013, de l'acte II du Protocole de Kyoto, seul outil légalement contraignant à engager les pays industrialisés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

AFP
Lundi 10 Décembre 2012

Lu 169 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs