Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brèves du Monde




Brèves du Monde
Affrontements
Les universités de Kaboul fermeront leurs portes dix jours durant, au lendemain d’accrochages entre des étudiants sunnites et chiites qui ont tué une personne et blessé 28 autres, a annoncé dimanche le ministère de l’Intérieur. «C’est une mesure de précaution visant à réparer les bâtiments et apaiser les esprits», a indiqué Sediq Sediqqi, le porte-parole du ministère de l’Intérieur. Samedi, des heurts ont opposé des étudiants sunnites et chiites qui voulaient pratiquer les rites de l’Achoura à l’enceinte de l’université de la capitale.

Atterrissage
La Chine a annoncé dimanche avoir réussi l’atterrissage d’un avion de combat sur son porte-avions, le premier du genre officiellement adopté en septembre dernier. Il s’agit d’un chasseur-bombardier Shenyang J-15, version chinoise de l’avion de chasse russe Sukhoï Su-33, qui a atterri sur le pont du porte-avions baptisé «Liaoning», a précisé le ministère de la Défense.»Un atterrissage réussi a toujours été vu comme le symbole de la capacité opérationnelle de combat d’un porte-avions», a déclaré à la télévision publique Zhang Junshe, vice-directeur de l’Institut militaire de recherche des affaires maritimes, estimant que «c’est une étape importante pour le porte-avions chinois et cela le rapproche de la capacité à combattre».

Incendie
Quelque 121 personnes ont trouvé la mort dans l’incendie d’une usine de textile située aux environs de la capitale du Bangladesh, Dacca, ont indiqué les pompiers dimanche.
Le feu s’est déclaré tard samedi soir et a piégé des centaines d’ouvriers dans les étages supérieurs du bâtiment. L’incendie était sous contrôle dimanche matin, après quatre heures de lutte contre les flammes, selon les pompiers. Selon un responsable des pompiers, Abu Nayeem Mohammad Shahidullah, le bilan provisoire est de 121 décès, neuf découverts pendant la nuit et 112 dimanche matin. Il précise que les corps ont été trouvés à différents étages du bâtiment. Les causes de l’incendie qui a ravagé l’usine Tazreen Fashion, à une trentaine de km au nord de Dacca, n’étaient pas encore connues, mais beaucoup d’usines de textiles du Bangladesh, où sont confectionnés des vêtements destinés à l’exportation vers les pays occidentaux, sont dotées de circuits électriques défectueux.

Libé
Lundi 26 Novembre 2012

Lu 220 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs