Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Brèves Du Monde




Brèves Du Monde
Yémen
Sept combattants tribaux et quatre soldats ont été tués mardi dans des combats opposant l’armée à des tribus armés dans la région de Marib, à l’est de Sanaa, ont annoncé des sources tribales. Ces combats ont éclaté lors d’une opération de l’armée contre des hommes armés de tribus de la région, accusés par les autorités d’être responsables des sabotages répétés d’un oléoduc, selon les mêmes sources. L’opération se déroule à Wadi Habab, une zone située à 140 km à l’est de la capitale Sanaa, a précisé une source tribale, affirmant que l’armée «utilise toutes sortes d’armes et a recours à l’aviation». Les combattants tribaux utilisent pour leur part des armes légères et des roquettes antichar de type RPG, selon la même source.

Inde
Les autorités indiennes ont annoncé mardi la mort d’un policier blessé lors des manifestations de New Delhi suscitées par le viol collectif d’une jeune étudiante, un fait divers qui agite le pays, et notamment la capitale, depuis plus d’une semaine. Le policier, âgé de 47 ans, avait été déployé dimanche près de la Porte de l’Inde, un des monuments emblématiques de Delhi, autour duquel s’étaient rassemblés les manifestants. Il avait été attaqué et battu par un groupe. Admis à l’hôpital, il y est mort deux jours plus tard, a indiqué le porte-parole de la police de New Delhi. «Les manifestants ont jeté des pierres à (Subash) Tomar. Il est tombé dans le coma, pendant deux jours, et il est mort aujourd’hui», a déclaré à l’AFP Rajan Bhagat.
 
Philippines

Sept personnes ont été tuées dans deux incendies, dont l’un a ravagé un bidonville de Manille et un autre a laissé des milliers de sans-abri, ont indiqué les pompiers de la capitale philippine.Dans un premier incendie, survenu à l’aube dans un quartier de vieux immeubles du nord de Manille, six personnes ont été tuées et deux autres portées disparues, a indiqué un haut responsable des services de lutte contre le feu de la capitale. Les pompiers pensent que le deuxième incendie a été allumé par des pyromanes, dans un gigantesque bidonville du district de San Juan. Des heurts également ont éclaté, lors desquels une personne a été tuée.
L’incendie du bidonville a privé de toit quelque 2.000 familles, soit environ 8.000 personnes.

Libé
Mercredi 26 Décembre 2012

Lu 127 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs