Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bras de fer entre le ministre et les syndicalistes : Le dialogue de sourds perdure au ministère de la Santé




Bras de fer entre le ministre et les syndicalistes : Le dialogue de sourds perdure au ministère de la Santé
«Incompréhensible et injustifiée ». C’est ainsi que Lhoussaine El Ouardi, ministre de la Santé, a qualifié  la grève observée les 10 et 11 courant  par les  syndicats les plus représentatifs du secteur, en l’occurrence l’UGTM, la CDT, la FDT et l’UNMT. Ces derniers ne la voient pas ainsi et Mohammed Dahmani, secrétaire général du Syndicat national de la santé publique (SNSP), estime même que c’est plutôt l’attitude du ministre qui est incompréhensible. « Lors de nos différentes rencontres, il reconnaît l’existence de bon nombre de problèmes,  promet de ce fait de rectifier le tir, mais tout reste en l’état », nous a-t-il déclaré en substance.
« Pourtant, nos revendications sont légitimes »,  a ajouté M. Dahmani.  Et de rappeler le fameux décret portant le n° 2-12-380 modifiant et complétant le décret du 13 avril 2007 formant statut particulier du corps des infirmiers du ministère de la Santé. « Difficile de concevoir que  des lauréats d’établissements privés titulaires du diplôme de «  techniciens spécialisés », aient accès au concours de recrutement au sein du secteur public au même titre que ceux des Instituts de formation aux carrières de santé qui relèvent des ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur ». C’est une décision grave qui risque d’entraîner des conséquences pour la santé du citoyen. Il y va également de l’image de marque de la profession d’infirmier. 
M. Dahmani est également revenu sur les engagements pris lors de la signature de l’accord du 5 juillet 2012 notamment le volet concernant les différentes indemnités. «Des engagements loin d’être honorés du fait qu’aucune mesure n’a été prise depuis lors », nous a-t-il précisé.
A rappeler qu’au terme de l’accord du 5 juillet 2011 signé entre les syndicats les plus représentatifs du secteur et le ministre de la Santé,  les infirmiers et les assistants médicaux devaient  bénéficier  d’une indemnité mensuelle  de 400 DH pour risque professionnel alors que les catégories classées à l’échelle 10 et plus auront droit à 250 DH. Pour ceux classés à l’échelle 6, 7, 8 et 9, ils verront leur salaire augmenter de 200 DH tandis que ceux de  l’échelle 5, il leur sera accordé 150 DH dont bénéficieront également les techniciens, les ingénieurs et les administratifs. Toutes  ces indemnités s’appliquent avec effet rétroactif à partir du 1er juillet 2011.   
Autre question qui fâche et constitue une pomme de discorde, c’est le fait d’autoriser les médecins du privé à exercer dans le secteur public. Cette mesure prise par le ministre de la Santé ne semble guère être du goût des syndicalistes. Pour M. Dahmani, «  mieux structuré et avec plus de motivations,  le secteur de la santé ne manquerait pas d’attirer plus de postulants.  D’ailleurs, le ministre a justifié, entre autres,  ce recours, par la réticence de plus en plus grande des médecins jeunes à embrasser une carrière dans le secteur public de peur d’être affectés dans des régions reculées ou enclavées ».
Ainsi ce dialogue de sourds risque de perdurer et en attendant une éventuelle entente entre les deux parties, mieux vaut avoir une santé de fer. 

Nezha Mounir
Samedi 13 Octobre 2012

Lu 453 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs