Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Branle-bas de combat à la frontière entre les deux pays : Affrontement naval entre les Corées




Branle-bas de combat à la frontière entre les deux pays : Affrontement naval entre les Corées
Des navires sud-coréen et nord-coréen se sont affrontés hier à la frontière maritime entre les deux territoires, a-t-on appris de sources militaires. Le bateau nord-coréen a été lourdement endommagé avant de faire machine arrière.
L’affrontement n’a fait aucune victime sud-coréenne, a précisé dans un communiqué l’armée de Séoul. Chaque pays a accusé son voisin d’avoir violé la frontière maritime, en Mer Jaune. Il s’agit du premier incident en sept ans entre les deux pays.
“C’est un incident regrettable”, a déclaré à Séoul l’officier Lee Ki-sik. “Nous protestons sévèrement contre la Corée du Nord et l’exhortons à empêcher que des incidents similaires se reproduisent”.
L’armée nord-coréenne a diffusé un communiqué accusant la Corée du Sud d’une “grave provocation armée”, précisant que les navires de Séoul étaient entrés dans son territoire. Elle affirme que les bateaux de guerre ont ouvert le feu avant de fuir suite à des représailles de la patrouille du Nord, et exige des excuses.
Le président sud-coréen Lee Myung-bak, qui a convoqué en urgence une réunion de sécurité, a ordonné à son ministre de la Défense de faire en sorte que l’armée soit prête à intervenir.
Dans son communiqué, l’état-major sud-coréen précise qu’une patrouille nord-coréenne a franchi la frontière vers 11h27 (2h27GMT), entraînant des tirs de semonce de la marine sud-coréenne. Un échange de tirs a ensuite suivi et le bateau nord-coréen, sérieusement endommagé, est retourné dans ses eaux territoriales.
L’affrontement s’est produit près de l’île sud-coréenne de Daecheong, à environ 220km au large du port d’Incheon, à l’ouest de Séoul, précise le communiqué. Les tirs ont duré environ deux minutes, au cours desquelles le navire sud-coréen a tiré à une cinquantaine de reprises en direction du bateau nord-coréen, qui se trouvait à environ 3,2km de distance, selon l’officier Lee.
Plusieurs bateaux de pêche chinois se trouvaient dans le secteur au moment du clash, mais aucun n’a été touché, a-t-il ajouté. Il a dit ignorer si le navire nord-coréen tentait de les intercepter pour pêche illégale. Selon lui, l’armée enquête pour savoir si l’entrée du bateau dans ses eaux était délibérée ou pas. Le Premier ministre sud-coréen Chung Un-chan a déclaré à des parlementaires que cette violation n’était pas intentionnelle. 

AP
Mercredi 11 Novembre 2009

Lu 240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs