Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouznika : Journée d'étude sur “La médecine au service du sport”




Bouznika : Journée d'étude sur “La médecine au service du sport”
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine, a plaidé, mercredi à Bouznika, pour la mise en place de mécanismes de suivi et de contrôle des sportifs lors des entrainements et d'un régime d'assurance et de couverture médicale, ayant pour objectif d'assurer une préparation mentale et physique optimale pour les athlètes.
Intervenant à l'ouverture des travaux d'une journée d'étude organisée sous le thème "La médecine au service du sport", M. Ouzzine a souligné que son département insiste constamment auprès des Fédérations et des associations sportives nationales pour la création de commissions dédiées au suivi médical des sportifs et à leur contrôle, notamment via le livret médical élaboré par les services spécialisés et adapté aux différentes disciplines.
M. Ouzzine a, dans ce sens, assuré que le ministère de la Jeunesse et des Sports a entrepris une démarche visant la création de centres médicaux régionaux, en particulier dans les villes de Fès, Casablanca, Tanger, Marrakech et Agadir, ajoutant que cette expérience sera étendue de manière à profiter à l'ensemble des disciplines sportives.
Le ministre a également mis en relief les actions engagées, en coordination avec les différents intervenants dans la gestion de la chose sportive, pour la mise en place de mécanismes efficaces favorisant le professionnalisme, la formation et l'évaluation, notamment en matière de contrôle et de suivi médical, devenus une nécessité après les cas de mort subite enregistrés sur les terrains sportifs.
Pour sa part, le secrétaire général du Comité national olympique marocain (CNOM), Noureddine Benabdenbi, a relevé que les performances sportives sont désormais tributaires de l'importance accordée par les clubs, les ligues et les Fédérations à la médecine du sport, ajoutant que les efforts consentis en terme d'infrastructures sportives et de soutien financier restent vains, en l'absence d'un encadrement médical prônant la prévention, la diététique, le traitement et l'état mental des athlètes.
Il a, dans ce cadre, plaidé en faveur d'une approche préventive incluant l'ensemble des intervenants dans les domaines sportif et médical et de l'élaboration d'un programme qui met l'accent sur le livret médical, comme moyen efficace de pallier aux cas de dopage et de mort subite "isolés, certes, mais qui ne manquent pas de nous interpeller".
Cette journée d'étude, qui a été rehaussée par la présence d'un aréopage de médecins du sport, de cadres scientifiques, techniques et administratifs des Fédérations et associations sportives nationales et de représentants du sport scolaire et de la Protection civile, a pour principal objet la sensibilisation quant à l'importance de la médecine dans le développement du sport et l'examen de nombre de sujets en relation avec les aspects médicaux de la préparation des sportifs et les mesures à prendre avant, durant et après les compétitions en vue de préserver leur intégrité physique.
Elle a débouché sur plusieurs recommandations, notamment, la mise en œuvre des dispositions de la loi 30-09 sur l'éducation physique et le sport, concernant la création de commissions médicales permanentes au sein des Fédérations, le renforcement du partenariat entre les départements ministériels concernés, les collectivités locales et les ONG et la création d'un comité national de coordination, impliquant l'ensemble des instances concernées.
Les participants ont également mis l'accent sur l'impératif d'élaborer un statut réglementaire de la médecine du sport et d'assurer une formation continue en la matière, de rendre obligatoire l'examen médical complet de pré-saison, de mettre en place un programme national de lutte contre le dopage et de renforcer la coordination entre les staffs techniques et médicaux au sein des instances sportives.

MAP
Vendredi 21 Décembre 2012

Lu 229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs