Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Boutaïb triple les chances des Lions




Après quatre matches, les chances de qualification du Maroc pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 semblaient minces, avec un point de retard sur la Côte d'Ivoire et un d'avance sur le Gabon. Sachant que la dernière sortie du Maroc aurait lieu en Côte d'Ivoire, il était impératif pour les Lions de l'Atlas de prendre trois points à domicile contre le Gabon.
La veille de ce rendez-vous crucial dans le Groupe C, les Éléphants n'avaient pu faire mieux que match nul contre le Mali. La porte était entrouverte et Khalid Boutaïb s'est chargé de l'ouvrir en grand en inscrivant un triplé contre le Gabon, éliminant ainsi les Panthères et donnant un solide espoir aux Marocains d'être présents en Russie. Un nul à Abidjan suffit désormais aux Lions de l'Atlas pour s'inviter à la Coupe du monde.
"Marquer trois buts dans un match aussi important et au stade de Casablanca, où l'atmosphère est fantastique, cela constitue un moment formidable", savoure Boutaïb au micro de FIFA.com. "J'ai ressenti beaucoup de bonheur et de fierté. J'avais déjà marqué lors de la victoire (6-0) contre le Mali en août.
Mais ces trois buts-là nous ont permis de prendre la tête du groupe. Nous sommes maîtres de notre destin", précise-t-il. "Nous n'avons pas à nous préoccuper du match entre le Mali et le Gabon. C'est une bonne chose d'être dans une telle position avant un match décisif comme celui-là."
En terrain connu
La tâche s'annonce cependant difficile sur le terrain d'une des meilleures équipes d'Afrique mais, outre son point d'avance, le Maroc possède un autre avantage sur les Ivoiriens. Le sélectionneur des Lions de l'Atlas Hervé Renard a gagné la Coupe d'Afrique des Nations 2015 avec les Eléphants. "Il va bien nous préparer. Il connaît très bien l'Afrique et a laissé de très bons souvenirs en Côte d'Ivoire", confirme Boutaïb.
Né en France de parents d'origine marocaine, Boutaïb a débuté en deuxième division sous les couleurs du Gazélec Ajaccio, au cours de la saison 2014/15. Cette année-là, il a aidé le club à monter en Ligue 1, où il a été régulièrement titulaire alors que le Gazélec se battait pour le maintien. Il s'est ensuite engagé avec Strasbourg, où il a inscrit 20 buts lors de l'exercice 2016/17 de Ligue 2, avant de s'engager au Yeni Malatyaspor, en Turquie.
"Avant même de devenir international, je voulais déjà voir à tout prix l'équipe se qualifier pour la Coupe du monde", confie celui qui est devenu international en 2016. "Ce serait fabuleux de se qualifier. J'ai déjà participé à la CAN et j'espère maintenant pouvoir vivre la Coupe du monde."

 

Source : FIFA.COM
Samedi 11 Novembre 2017

Lu 1055 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs