Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bourse de Casablanca : Mediaco suspendue de cotation




Cinq ans après son introduction à la Bourse de Casablanca, Mediaco Maroc, PME spécialiste du levage et des services industriels, a vu sa cotation suspendue suite à une décision du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) qui a été amené à prendre cette mesure suite aux  retards de paiement des échéances de l’emprunt obligataire enregistré par la société et ses omissions constatées dans l’exécution de ses obligations d’information vis-à-vis du public.
Dans un communiqué du CDVM publié le 21 mars, ce dernier a indiqué que la société en question diffuse au public des informations incomplètes et imprécises, en particulier, au sujet de la proportion des pertes attendues, ainsi que des facteurs endogènes et exogènes chiffrés ayant été à l’origine de la forte baisse annoncée.
A ce propos, le CDVM a exigé que Mediaco publie, à partir du 1er mars, les informations complémentaires précisant le niveau des pertes attendues et expliquant les causes de la baisse de ses résultats par rapport aux prévisions publiées le 24 juin 2010 et qui ont évalué les résultats attendus à 17 millions de DH et fournisse les éléments sur la base desquels elle a affirmé dans le profit warning qu’une reprise est attendue sur le moyen et le long termes.
Car en effet, depuis le 24 février, Mediaco a publié un « profit warning » annonçant que les résultats au titre de l’exercice 2010 devraient s’inscrire en forte baisse par rapport à 2009, remettant ainsi en cause la sincérité et l’exactitude des prévisions publiées en juin 2010, alors que le contexte n’a pas connu de changements majeurs depuis le 1er semestre 2010.
Le communiqué du CDVM a indiqué également que la société connaît des difficultés de trésorerie et que jusqu’à aujourd’hui, elle n’a pas pu rembourser la 3ème tranche de l’émission obligataire.
Pour certains observateurs, la décision du CDVM n’a rien d’une surprise puisque les difficultés de la filiale d’Afrique levage ne datent pas d’aujourd’hui.
Déjà, en 2007, cette entreprise a procédé à une levée obligataire portant sur 70 MMAD pour l’acquisition d’une flotte de camions. Cependant, et en raison du contexte économique difficile à partir de 2009 et matérialisé par une forte baisse de l’activité transport de matériaux ainsi qu’au décalage de trésorerie conjoncturel né en partie du non-respect des engagements de certains partenaires, Mediaco n’a pas pu honorer, à la date d’échéance, la troisième tranche de son émission obligataire.
Pourtant, ce défaut de paiement n’a pas alarmé les bailleurs de fonds et n’a que peu affecté l’évolution du cours en Bourse de la société.
Il a fallu attendre la publication des résultats annuels 2009 vers la fin mars 2010 pour que la communauté des investisseurs soit alertée sur l’état de détérioration des performances financières de la société, faisant apparaître un chiffre d’affaires en repli de 23,7% à 171,5 M MAD et des déficits respectifs de -2,2  MMAD pour le résultat d’exploitation et de -9,7 M MAD  pour le résultat net dû à un retournement inattendu du marché.
La crise économique internationale a provoqué une forte pression sur les marges de l’activité transport de matériaux, ce qui a contraint Mediaco à ne pas renouveler ses prestations de services avec ses clients. Ceci d’autant plus que la non-revente des 25 camions à l’arrêt, prévue initialement pour fin 2009, du fait des conditions défavorables du marché de l’occasion, n’a pas permis à la société de générer le cash à même de compenser la baisse du niveau de ses revenus d’exploitation.
Fin décembre 2009, la firme a réalisé   un résultat  déficitaire s’élevant à 9.787.818,54 DH. 

Hassan Bentaleb
Mardi 22 Mars 2011

Lu 745 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs