Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillons de culture




Bouillons de culture
Box-office
 
"Les Gardiens de la galaxie" ont continué à dominer le box-office nord-américain ce week-end dans un classement très  stable, selon les chiffres provisoires publiés dimanche par la société spécialisée Exhibitor Relations. 
"Les Gardiens de la galaxie" ont récolté 10,2 millions de dollars pour leur sixième semaine sur les écrans, pour des recettes totales de 294,6 millions. 
Les aventuriers potaches "Ninja turtles" s'accrochent à leur deuxième place avec 6,5 millions de dollars pour un total de 174,6 millions depuis leur sortie il y a cinq semaines.  La troisième place revient cette semaine encore au film pour adolescents tragico-romantique "Si je reste", qui met en scène une jeune fille (Chloë Grace  Morëtz) entre la vie et la mort après un grave accident de voiture.  Le film engrange 5,75 millions de dollars (39,6 millions au total).  Pas de surprise non plus au quatrième rang: les aventures des faux-flics de "Let's be cops" conservent leur place avec 5,4 millions de dollars (66,6 millions au total). 
Il faut attendre la cinquième place pour voir un peu de changement grâce à  "The November Man", un film d'espionnage et d'action inspiré du roman de Bill  Granger "There Are No Spies", avec Pierce Brosnan, Olga Kurylenko et Luke Bracey.  Le film remporte 4,2 millions de dollars pour un total de 17,8 millions. 
 
Stromae
 
"Deux, trois, voire quatre ans": le Belge Stromae, qui se prépare à effectuer une tournée en Amérique du Nord, ne se voit pas enregistrer son troisième album avant un bon bout de temps, juste assez pour se remettre du succès de "Racine carrée". 
Au magazine Complex, Stromae confie aussi qu'il espère garder les pieds sur terre après le succès de "Cheese" et "Racine carrée", son dernier album, aux pépites "Formidable" et "Papaoutai", qui est devenu l'album francophone le plus écouté en streaming dans le monde.  "Je pense que le succès du deuxième (album) a été tel que cela va me  prendre du temps pour retrouver une vie normale et être normal moi-même.   Peut-être que je vais laisser passer deux, trois, voire quatre ans avant d'en  faire un autre, je n'en sais rien", explique le jeune homme de 29 ans.  "Je crois qu'il n'est pas normal d'attirer ce genre d'attention.  Je vais  avoir besoin de quelques années pour guérir", dit encore Stromae, Paul van  Haver, de son vrai nom.

Mardi 9 Septembre 2014

Lu 49 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs