Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillons de culture




Bouillons de culture
Ouvrage
 
L'ouvrage "Histoire du Maroc: réactualisation et synthèse", édité par l'Institut Royal pour la recherche sur l'Histoire du Maroc (IRRHM), sera bientôt disponible en version abrégée et simplifiée pour être à la disposition du citoyen ordinaire, a annoncé Mohamed Kably, directeur de l'Institut.
"Dans sa version actuelle, ce livre peut être fastidieux et c'est pourquoi nous avons pensé, après nombre de propositions de diverses parties, de le rendre au laboratoire, c'est-à-dire à l'Institut, pour l'éditer en une version abrégée et simplifiée qui soit à la disposition du citoyen ordinaire", a affirmé à la MAP M. Kably, coordonnateur de cet ouvrage.
 
Concert
 
Dans le cadre de la célébration de l'Année de l'Afrique, la Fondation ONA organise, le 27 mars un  concert sous le signe "Rythmes africains",  à la Villa des arts de Casablanca, avec Majid Bekkas en partenariat  avec    Al Hambra Events
Créateur de "L'African gnaoua blues", Majid Bekkas est, de toute évidence, l'ambassadeur idéal via l'Occident de cette nouvelle forme d'expression musicale issue de la musique gnaouie, métissée au jazz et au blues de sources africaines, indique-t-on auprès de la Fondation. 
Son charisme sur scène, sa voix de chanteur gnaoui et sa virtuosité au hajhouj, prêtant à l'envoûtement et la transe, font de lui le digne représentant de la culture gnaouie. 
 
Rachid Taha
 
Le chanteur Rachid Taha se produira le 28 mars au 15ème Festival international "Mil-lenni" de Barcelone auquel participent une trentaine d'artistes d'Espagne et du monde, selon les organisateurs. Présenté comme le "rocker de la Casbah", Rachid Taha, fils de travailleurs émigrés algériens, de la région lyonnaise, a inauguré sa carrière musicale en France, pendant les années 1980.
L'artiste, auquel l'interprétation en 1998 de "Ya Rayah" de l’Algérien Dahmane El-Harrachi a valu un succès planétaire, s'est distingué par ses arrangements blues, rock et techno du patrimoine algérien raï.
Rachid Taha rend hommage dans son dernier album solo,"Zoom" sorti en 2013, à Oum Kalthoum, "l'astre de l'Orient" comme au "king du rock", Elvis Presley.
 

Mardi 4 Mars 2014

Lu 83 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs