Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillons de culture




Bouillons de culture
Rencontre
 
Le Club de la création littéraire et théâtrale et l’Association des créateurs d’Ibn Slimane organisent, du 17 au 19 janvier 2014 à la municipalité de Taroudant, la 2ème rencontre nationale de la nouvelle de Taroudant.
Plusieurs auteurs de nouvelles du Maroc prendront part à la rencontre qui sera organisée avec le soutien de la préfecture de la province de Taroudant, de la délégation du ministère de la culture et de l’Association Souss-Massa.
Lors de la rencontre, il sera procédé à l’annonce des résultats du 2ème concours national de la nouvelle Ibn Slimane Roudani organisé au profit des élèves inscrits aux établissements de l’enseignement secondaire qualifiant.
 
Table ronde
 
L’Association des amis de cinéma de Tétouan organise, ce vendredi 17 janvier, une table ronde autour du thème : ‘’Diffusion et distribution du film arabe dans le monde arabe’’ avec la participation de réalisateurs et de critiques de cinéma en provenance de différents pays arabes.
La table ronde, qui sera modérée par le Tunisien Tahar Chikhaoui, critique de cinéma, s’inscrit dans le cadre des rencontres internationales des cinémas arabes organisées en collaboration avec l’Institut français, la Cinémathèque de Tanger (CDT) et l’Association films de Marseille.
Le programme des rencontres internationales des cinémas arabes prévoit la projection de courts métrages et de longs métrages de réalisateurs arabes et français.

Biennale
 
La Biennale de Marrakech 2014 revient dans sa cinquième édition, du 26 février au 31 mars, dans plusieurs sites de la ville ocre, notamment le Palais Badii, Dar Si Said, Bank Al-Maghreb, le Théâtre royal, ainsi qu’un immeuble de la rue la Liberté, réhabilité pour la circonstance. «Où sommes-nous maintenant ?» est la thématique interrogeant ce qui se passe autour de nous à travers l’art pictural. L’objectif principal étant d’établir des liens forts entre les cultures par le biais des arts.
 
Sculptures 
 
Les autorités américaines ont restitué mardi à l’Inde trois sculptures centenaires tombées dans les mains de trafiquants internationaux, après un mois de tensions liées à l’interpellation d’une diplomate indienne à New York.
Les trois sculptures, datant du 11e ou 12e siècle, et d’une valeur totale de plus d’1,5 million de dollars, avaient été saisies en 2010 et 2011. Deux d’entre elles provenaient d’un temple de la ville d’Atru au Rajasthan (nord-ouest): “Vichnou et Lakshmi”, sculpture de grès d’environ 160 kilos, figurait en 6e place sur la liste des oeuvres d’art les plus recherchées établie par Interpol. Elle avait été saisie en avril 2010 alors qu’elle quittait New York pour Londres.
La troisième sculpture représentait une divinité mâle très populaire, un Bodhisattva, volée selon les enquêteurs dans l’Etat du Bihar ou du Bengale occidental (nord-est), et saisie alors qu’elle arrivait à l’aéroport new-yorkais de Newark le 7 juillet 2011.
 


Vendredi 17 Janvier 2014

Lu 80 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs