Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Charlize Theron
C'est l'autre rêve de Charlize Theron. Loin des caméras, des tapis rouges et des couvertures de magazines, l'actrice d'origine sud-africaine espère débarrasser son pays du fléau du sida et y favoriser la naissance d'une génération épargnée par le virus. Fondatrice du Charlize Theron Africa Outreach Project, l'héroïne de "Atomic Blonde", son dernier film, finance des programmes de soutien aux communautés frappées par la maladie. "Nous devons réagir et dire «ça suffit, il faut que ça s'arrête»", déclare l'ex-mannequin lors d'un entretien accordé cette semaine à l'AFP en marge d'une visite à Johannesburg. "Ce n'est qu'une question de moyens", ajoute-t-elle. "Ma conviction personnelle, c'est que nous n'arrêterons jamais le VIH simplement en le traitant... ce n'est pas possible", dit-elle. "On ne peut pas attendre que les gens soient infectés par le virus et penser qu'on va ensuite le stopper.
Il faut investir dans la jeunesse avant qu'elle ne devienne séropositive". Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans "Monster", Charlize Theron, 42 ans, se dit "incroyablement fière" des efforts déployés aujourd'hui par l'Afrique du Sud contre la maladie.

Cate Blanchett
Après Galadriel, un nouveau rôle de magicienne pour Cate Blanchett ? Selon Variety, la comédienne vient d'entrer en négociation pour jouer une ensorceleuse dans la prochaine réalisation d'Eli Roth intitulée «The House With a Clock in Its Walls». Le projet est écrit par Eric Kripke, connu pour son travail sur la série Supernatural. L'histoire du film est centrée sur un authentique magicien, Lewis, qui a grandi dans un monde fait de magie et de merveilleux.
Mais quand le jeune garçon découvre qu'un sorcier du nom d'Isaac Izard pourrait déclencher la fin du monde, une course contre la montre s'engage pour empêcher que ce plan maléfique n'aboutisse.
Eli Roth semble réussir son ascension à Hollywood, en parvenant à recruter de plus en plus de stars pour ses castings. Après avoir entraîné Keanu Reeves dans l'univers sensuel de Knock Knock et Bruce Willis dans le tourbillon vengeur de Death Wish, obtenir l'accord de Cate Blanchett serait une nouvelle étape pour le réalisateur de Cabin Fever.

 

Mardi 22 Août 2017

Lu 239 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs