Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Festival

La douzième édition du Festival national d’Ayt Warayn se déroule actuellement à Fendal (province de Taza), sous le thème ‘’L’identité amazighe et la culture africaine’’. Selon l’Association ’’Iârrimen N’Ayt Warayn pour la culture et le développement’’, qui organise cette manifestation culturelle et artistique, le festival vise à consolider le rôle de la culture et des arts populaires dans le rapprochement entre les peuples, notamment avec les peuples et LES cultures africaines. Le programme de cette édition, organisée en partenariat avec le ministère de la culture, est placé sous le signe de la diversité. Il associe plusieurs activités relevant du sport, de la formation des jeunes, de la protection de l’environnement, des arts, du débat culturel, ainsi que des récitals poétiques notamment en langue amazighe.
Le public pourra aussi apprécier les chansons des artistes populaires, tels que Mustapha Oumgil, Aziz Berkani, en plus des ondulations des troupes folkloriques populaires d’Imouzer Kandar, Imouzer Mermoucha, Izli N’ayt Warayn ou Ahidous N‘ayt Sghrouchen.  Cette année, les organisateurs ont pensé aux jeunes talents de la région. L’idée est de les mettre en contact avec les artistes professionnels, mais aussi de leur permettre de faire montre de leur potentiel artistique.
Deux conférences sont également au menu de cet événement. Elles seront axées sur ‘’La culture en tant que moyen de rapprochement des peuples’’ et ‘’Migration, intégration et brassage culturel’’.

Calligraphie

La calligraphie marocaine a la particularité et la qualité d'être un style moderne qui peut être librement appliqué aux arts plastiques, a indiqué le calligraphe marocain Hamid Kharbouchi.
Dans une déclaration au portail électronique égyptien +Al-Ahram+, à l'occasion de sa participation au 3è Forum international de la calligraphie arabe (10-15 août au Caire), le calligraphe marocain a relevé que "le cachet calligraphique marocain a cette qualité d'émanciper le calligraphe et de lui permettre d'expliciter son inspiration, contrairement à la plupart des styles calligraphiques arabes qui, hermétiques, ne permettent pas aux calligraphes de donner libre cours à leur créativité dans une oeuvre d'art plastique".
Evoquant son expérience artistique, il a indiqué qu'il œuvre pour la promotion de la calligraphie arabe pour qu’elle retrouve sa place de choix dans l’art et l’architecture arAbo-islamique en tant qu’espace spirituel ouvert.
M. Kharbouchi a souligné que sa participation au Forum international de la calligraphie arabe au Caire est l’occasion de mettre l’accent sur l’importance de la calligraphie "Al Mojawhar Al Jalil", un nouveau style calligraphique dans le monde arabe.
Un vibrant hommage a été rendu, lundi soir au Caire, au calligraphe Kharbouchi, en clôture de la 3ème édition du Forum de la calligraphie arabe.

Vendredi 18 Août 2017

Lu 216 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs