Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Exposition
Une exposition de peinture de l'artiste Abdellah Berrada, portant sur différents aspects de la vie quotidienne au Maroc, ses paysages, ses monuments et ses traditions, a été inaugurée lundi après-midi au Complexe culturel Sidi Belyout à Casablanca. L'exposition propose au public de découvrir, du 22 au 29 mai, une soixantaine de tableaux de cet adepte de l'art figuratif et des paysages qui ne cesse d'être émerveillé par les trésors insoupçonnés d'un Maroc pluriel dans sa culture, ses coutumes et sa nature. Le monde pictural de cet artiste, réputé par sa discrétion, met en formes et en couleurs diverses scènes de notre vie quotidienne, des paysages, des visages, des métiers et des traditions qui confortent le Maroc dans sa richesse et ses multiples facettes socioculturelles. Les peintures figuratives exposées, vraisemblablement conçues dans l’allégresse et la joie, émerveillent les visiteurs par leur familiarité, simplicité, convivialité et profondeur.

Roger Moore
Pour les étrangers, il était l'archétype du gentleman anglais: l'acteur britannique Roger Moore, immortalisé par la série télévisée "Le Saint" et par sept James Bond 007, est décédé mardi en Suisse à l'âge de 89 ans des suites d'un cancer. "C'est le coeur lourd que nous devons annoncer le décès de notre père aimant, Sir Roger Moore, aujourd'hui en Suisse après un court mais courageux combat contre le cancer", ont écrit sa fille Deborah et ses fils Geoffrey et Christian dans un communiqué. Roger Moore a longtemps habité à Gstaad (canton de Berne), où vivent de nombreuses célébrités fortunées, avant de déménager dans le canton du Valais, à Crans Montana, une autre station de sports d'hiver réputée pour sa jet-set. En 2003, l'acteur avait échappé de peu à la mort après s'être écroulé sur une scène new-yorkaise, victime d'un arrêt cardiaque. "Il me semble que je me suis évanoui", avait-il confié en revenant à la vie, usant d'un euphémisme typiquement anglais. L'accident lui avait valu d'être appareillé d'un stimulateur cardiaque, un gadget que n'aurait pas renié 007.

Jeudi 25 Mai 2017

Lu 229 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs