Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bob Dylan

Après des mois d'incertitude et de controverse, Bob Dylan a finalement reçu samedi à Stockholm son prix Nobel de littérature lors d'une rencontre à huis clos avec les académiciens suédois qui l'ont distingué pour sa poésie.
Thomas Mann, Albert Camus, Samuel Beckett, Gabriel Garcia Marquez ou Doris Lessing: à 75 ans, il est le premier chanteur à rejoindre les hommes et les femmes de lettres canonisés par l'Académie suédoise depuis 1901.
La médaille en or et le diplôme attribués à Bob Dylan en octobre lui ont été remis lors d'une "cérémonie privée à Stockholm", sans médias ni public à sa demande, à laquelle ont assisté 12 membres de l'Académie, a écrit samedi soir sur son blog la secrétaire perpétuelle de l'Académie suédoise, Sara Danius.
"L'humeur était bonne. Du champagne a été bu", a-t-elle confié. "Un moment conséquent a été passé à regarder la médaille en or de près, en particulier son revers magnifiquement ouvragé, l'image d'un jeune homme assis sous un laurier qui écoute les muses".

Magic System

La Femua, un festival de musique réunissant 15 artistes africains de renom, se tiendra du 25 au 30 avril à Abidjan et rendra un hommage à Papa Wemba, l'idole de la chanson congolaise, mort sur scène lors de l'édition précédente en 2016.
"Un grand concert sera organisé le 24 avril, date anniversaire de la mort de l'artiste et avant le démarrage officiel" de la 10e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua), a affirmé à l'AFP Salif Traoré, dit A'Salfo, le leader du groupe ivoirien Magic System, promoteur du festival.
Pour lui, la disparition tragique de l'artiste qui a choqué tout le continent, "au lieu de nous décourager, nous a donné plus de force pour mettre en place cette édition".
Le Femua, créé en 2008, a mis en place une programmation exceptionnelle pour cette édition, avec des têtes d'affiche comme Salif Keita, la star de la musique malienne, le chanteur de reggae ivoirien Tiken Jah Fakoly, Marema (Sénégal), Bisa kdei (Ghana), Black M et Singuila (France), et Soul Bangs, prix découverte RFI (Guinée).
"L'Afrique face au réchauffement climatique" est le thème retenu cette année en vue d'impliquer les artistes du continent dans la lutte contre cette menace écologique.

Libé
Lundi 3 Avril 2017

Lu 154 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs