Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Renaud
Chanteur français populaire engagé, faux loubard et vrai révolté, Renaud a accumulé les succès au long d'une carrière ternie par l'alcoolisme et la dépression jusqu'à son retour gagnant l'an passé et son nouveau sacre vendredi soir aux Victoires de la musique, à Paris. C'est la deuxième fois que Renaud est sacré artiste masculin après 2003. L'auteur-interprète de 64 ans, revenu au premier plan l'an dernier après sept ans d'absence, est récompensé pour son album éponyme, qui a été le plus gros succès commercial de 2016 en France (730.000 ventes). Cette Victoire est la sixième de sa carrière toutes catégories confondues. Certainement la plus belle pour celui qui, ces dernières années, n'était plus que l'ombre du jeune anar aux cheveux de paille, qui faisait danser l'argot et maniait fort bien la langue française classique à ses débuts.

Gabriel Arcand
L'acteur québécois Gabriel Arcand s'amuse de sa présence le 24 février à Paris pour la 42ème cérémonie des Césars, la qualifiant de "hasard complet". Pour son rôle de "Pierre" dans le film "Le Fils de Jean" de Philippe Lioret, Gabriel Arcand est en lice pour le César de meilleur acteur dans un second rôle, une catégorie relevée avec Vincent Cassel ("Juste la fin du monde") ou encore Laurent Lafitte ("Elle").
"Je n'ai aucune carrière en France, c'est un hasard complet", a confié vendredi Gabriel Arcand. Pendant qu'il travaillait à son scénario tiré du roman de Paul Dubois, "Si ce livre pouvait me rapprocher de toi", Philippe Lioret "est allé voir «Le Démantèlement» de Sébastien Pilote, et il a trouvé que le personnage qui était sur l'écran ressemblait beaucoup à celui sur lequel il était en train d'écrire". "Le Démantèlement", prix SACD à la Semaine de la critique à Cannes en 2013, a valu à Gabriel Arcand le prix du meilleur acteur au Canada pour ce rôle d'un éleveur qui met sa ferme aux enchères.

 

Mardi 14 Février 2017

Lu 210 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs