Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Colloque

L’Ecole supérieure des arts visuels (ESAV) de Marrakech a abrité du 23 au 25 mai, un colloque international sur "Les représentations du cinéma et pratiques spectatorielles en Afrique francophone".
Initiée par l’Université de Strasbourg, le bureau des recherches sur le cinéma en Afrique du Nord, avec le soutien du Conseil communal de Marrakech, cette rencontre a rassemblé des chercheurs de cinq pays, à savoir le Maroc, la Tunisie, le Togo, le Tchad et la France. Elle s’est proposée, par le biais d’une étude comparative qui a été menée depuis le printemps 2015, d’apporter un éclairage sur ce que sont le cinéma, les pratiques des films et les publics en Afrique francophone aujourd’hui.
L’objectif de ce colloque était de présenter les premiers résultats de la vaste enquête de terrain qui a permis de collecter plus de 2.500 questionnaires sur deux pays d’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie) et deux d’Afrique subsaharienne (Tchad, Togo) et de mettre ces résultats en perspective à travers  une conversation plus vaste, avec des recherches menées dans diverses disciplines sur ces questions dans les mêmes espaces.

Forum

Le rideau a été levé, mercredi soir à Tétouan, sur la 1ère édition du Forum de la pensée et de la création, consacrée à la mémoire de l'intellectuelle et romancière feue Fatima Mernissi. La cérémonie d'ouverture, qui a connu la participation d'un parterre d'intellectuels, d'artistes et d'acteurs du monde de la culture, a été marquée par des lectures poétiques données par les poétesses Raihana Bachir, Fatima Zahra Bennis, Sanae Ghailane et Fatima El Maimouni et des hommages rendus à plusieurs acteurs culturels ayant contribué à l’enrichissement du paysage culturel national, dont les poètes Mohamed El Maimouni et Hasnae Daoud et les journalistes Benyahia Abdellatif et Houssam Eddine Nasr.
Initiée par l’Association Dorar pour le développement et la culture, en partenariat avec le Centre socio-culturel de la Fondation Mohammed VI à Tétouan, cette manifestation vise à promouvoir l’action culturelle et la création intellectuelle et à créer un espace pour s’inspirer des valeurs des pionniers de la pensée et de la littérature marocaine.
Cette édition, placée sous le thème "La dialectique de la pensée et de la création", ambitionne également de contribuer à la diffusion du savoir, de renforcer la place du produit intellectuel dans la scène culturelle, de créer un espace de débat responsable et de promouvoir le patrimoine culturel et artistique sur la base d’une vision contemporaine.

Vendredi 27 Mai 2016

Lu 193 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs