Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




La Quinzaine
des réalisateurs


Le cinéaste italien Marco Bellocchio a ouvert, jeudi soir, la Quinzaine des réalisateurs à Cannes avec "Fais de beaux rêves", un film émouvant qui parle du deuil, de l'enfance et de la douleur infinie que peut représenter la perte d'une mère.
"Difficile de parler du film avant que vous l'ayez vu", a déclaré à la salle Marco Bellocchio, 76 ans, avant de dire en italien "è aperta" ("c'est ouvert"), pour donner le coup d'envoi de la 48e Quinzaine des réalisateurs, section parallèle au Festival de Cannes, non compétitive.
Ovationné pendant de longues minutes après la projection, "Fais de beaux rêves" ("Fai bei sogni") est tiré du roman éponyme et autobiographique du journaliste italien Massimo Gramellini.
Tourné à Turin, le film raconte avec de multiples allers-retours entre les années 60 et les années 90, l'histoire de Massimo (Valerio Mastandrea), un quadragénaire qui n'a jamais accepté la mort de sa mère, survenue alors qu'il avait neuf ans, et dont sa famille lui a toujours caché la cause.
"Un infarctus foudroyant", lui ont toujours dit ses proches, à commencer par son père, qui n'a jamais eu le courage de lui dire la vérité. Massimo n'accepte pas cette explication, ni la réalité.

Najat Aâtabou
illumine la "Nuit
de la Médina"


La star de la chanson populaire marocaine, Najat Aâtabou, a illuminé mercredi soir la "Nuit de la Médina" , conçue dans le cadre de la 22-ème édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde, organisé jusqu’au samedi sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Najat Aâtabou, dont la carrière est une suite de succès ininterrompus, a drainé sur la place historique de Bab Boujloud, selon les organisateurs, un public nombreux (plus de 2.000 personnes) avide de répéter, dans une liesse collective, des morceaux bien célèbres du répertoire de cette diva de chaâbi et danser sur des rythmes de la chanson populaire marocaine.
Pour les initiateurs de ce rendez-vous international, Najat Aâtabou est connue pour son riche parcours artistique qui se perpétue jusqu'à nos jours, avec sa voix somptueuse, sa joie de chanter et son amour du public qu'elle porte partout dans le monde.
A propos du site Bab Boujloud qui continue d’abriter des concerts des stars mondiales les plus célèbres, les organisateurs ont fait savoir que le festival entend redonner à cette place historique son rayonnement d'antan, comme l'un des prestigieux sites de la Médina construite à l'époque des Almoravides.

Samedi 14 Mai 2016

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs