Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Rencontre culturelle
    
La bibliothèque régionale de Safi a abrité le 22 janvier une rencontre culturelle ouverte avec le romancier irakien Salam Ibrahim. Organisée par la Fondation Al Kalima des arts et de la culture de Safi en  coordination avec la branche du réseau de la lecture au Maroc, cette rencontre qui a été ponctuée par des lectures d’extraits de romans et des lectures poétiques, a connu la participation de la poétesse et romancière irakienne, Nahda Jabir Jassam, la poétesse Dami Omar, le nouvelliste Saïd Ahbat, et l’intellectuelle Assia Sabiri.
Le romancier irakien Salam Ibrahim est l’auteur de plusieurs romans à succès tels que ‘’La vision de la certitude’’, ‘’La vision de l’absent’’, ‘’Le lit de sable’’, ‘’Un instant de la vie’’, ‘’Au fin fond de l’enfer’’ et ‘’La vie  lourde’’.
Cette rencontre culturelle s’inscrit dans le cadre d’un cycle de rencontres qui se veut un espace d’ouverture sur l’espace socioculturel de la ville de Safi et de consécration des valeurs de la communication et du dialogue entre les peuples arabes autour de la littérature et de la culture.

Will Smith

L’acteur américain Will Smith a annoncé que, lui aussi, n’assisterait pas à la cérémonie des Oscars, afin de suivre le mouvement lancé notamment par son épouse pour dénoncer l’absence de minorités parmi les finalistes à cette grand-messe du cinéma. Pour la deuxième année de suite, aucune actrice ou acteur noir n’a été nommé aux Oscars, un manque de diversité qui a suscité une nouvelle polémique et devrait se trouver au centre des discussions lors d’une réunion du conseil d’administration de l’Académie des Oscars mardi.
Will Smith, vedette du récent “Seul contre tous” sur les commotions cérébrales chez les joueurs de football américain, qui n’a pas été retenu dans la course aux Oscars alors qu’il figurait parmi les favoris, a estimé sur la  chaîne ABC: “Nous avons cette idée dans notre communauté: si nous ne faisons pas partie de la solution, nous faisons partie du problème”.
A propos de sa femme Jada Pinkett-Smith, l’une des premières à être montée au créneau, il a ajouté qu’elle “a appelé à l’action” et “c’est à moi et à notre famille de faire partie de la solution”, a-t-il ajouté.

 

Libé
Lundi 25 Janvier 2016

Lu 138 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs