Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Danse

La ville de Fès abrite du 27 au 31 octobre courant la 9ème édition de son Festival international de la danse expressive, organisé à l’initiative de l’Association “Babylon Cult-Art” (Création sans frontières).
Placée cette année sous le thème “TOLEDANCES”, cette manifestation verra la participation de plusieurs troupes chorégraphiques et artistes en provenance notamment du Brésil, d’Espagne, des Etats-Unis, de France, d’Inde, d’Italie, du Maroc et de Russie, qui présenteront des spectacles de ballet, de flamenco, de danses orientale, classique, moderne, berbère et africaine, de hip-hop et de danse expressionniste libre.
Le programme de cette manifestation culturelle comprend également des ateliers de danse, des expositions de peinture et ainsi que des rencontres avec la participation d’artistes marocains et étrangers.
Selon ses initiateurs, ce festival vise à faire connaître l’art de la chorégraphie et à lancer le débat sur les moyens à même de développer les danses traditionnelles et patrimoniales.

Défilé

Un défilé de mode du designer dominicain José Yan, placé sous le thème “Un rêve à Marrakech” et inspiré de l’habit sahraoui marocain, a eu lieu, mardi soir, dans la capitale dominicaine.
Le défilé, organisé dans le cadre de la “Moda Dominicana 2015” qui présente les nouveautés de la mode, a suscité un intérêt tout particulier auprès du public, venu en masse apprécier des habits alliant la tenue sahraouie et l’habit local.
A travers ce défilé, le designer José Yan cherchait à faire connaître le patrimoine marocain sahraoui en le présentant au public selon une nouvelle vision en harmonie avec les nouveautés de la mode.
Dans une déclaration à la MAP, le designer dominicain a exprimé son admiration et sa passion pour l’habit sahraoui marocain, qui reflète la profondeur civilisationnelle du Royaume dans ses prolongements africain et arabe, et symbolise l’élégance et la beauté, en soulignant que l’habit traditionnel constitue, outre la cuisine marocaine, l’un des affluents qui nourrissent et enrichissent la culture du Royaume.

Samedi 24 Octobre 2015

Lu 463 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs