Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
Musique andalouse 
Les mélomanes de la musique arabo-andalouse ont été gratifiés, vendredi dernier à Tanger, d'un grand concert mémorable donné, notamment, par la troupe d'élite nationale du madih et samaâ, sous la direction d'Ali Rebbahi et ce, à l'occasion du mois sacré de Ramadan.
Initiée par l'Association Nassaim Al Andalous des amateurs de musique andalouse, cette soirée spirituelle a été animée par une pléiade d'artistes les plus talentueux du Maroc, venus de plusieurs villes du Royaume, notamment de Tanger, Oujda, Essaouira, Casablanca, Fès, Marrakech et de Ksar El Kébir, qui ont interprété le Mizane de "Dorj Raml Al Maya" et des chansons à caractère spirituel, dédiées aux louanges à Dieu et aux éloges du Prophète. Le public tangérois a été transporté par les diverses manifestations de la foi, la poésie et les fameux refrains de cette musique interprétés par ces ensembles, chantés en chœur par l'assistance.

Box-office
Deux films briseurs de records ont maintenu leur emprise sur le box-office nord-américain ce week-end: les  dinosaures de "Jurassic World" sont restés sur la première marche du podium pour la troisième semaine consécutive, talonnés par le film animé "Vice-Versa" de Disney Pixar.
Selon les chiffres provisoires de la société Exhibitor Relations dimanche, "Jurassic World" a engrangé 54,2 millions supplémentaires en Amérique du Nord pour son troisième week-end dans les salles, portant à plus de 500 millions ses recettes totales, rien qu'en Amérique du Nord.
Au niveau mondial, ce mastodonte devrait avoir atteint le milliard de dollars de recettes et devenir la meilleure sortie financière mondiale de tous les temps. Pour sa sortie aux Etats-Unis et au Canada, le week-end des 13-14 juin, le film avait, avec près de 209 millions de recettes, réalisé la meilleure performance de toute l'histoire du box-office nord-américain pour un lancement. "Jurassic World", co-produit par Steven Spielberg, qui avait réalisé les deux premiers films en 1993 et 1997, se déroule de nouveau dans une île devenue parc d'attraction de dinosaures. Pour doper la fréquentation, des scientifiques concoctent en laboratoire un nouvel hybride particulièrement colossal, qui finit par s'échapper.

Mercredi 1 Juillet 2015

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs