Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
Soirée
Les mélomanes de la musique arabo-andalouse ont été gratifiés, vendredi dernier à Tanger, d'un grand concert mémorable donné, notamment, par la troupe d'élite nationale du madih et samaâ, sous la direction d'Ali Rebbahi et ce, à l'occasion du mois sacré de Ramadan. Initiée par l'Association Nassaim Al Andalous des amateurs de musique andalouse, cette soirée spirituelle a été animée par une pléiade d'artistes les plus talentueux du Maroc, venus de plusieurs villes, notamment de  Tanger, Oujda, Essaouira, Casablanca, Fès, Marrakech et de Ksar El Kébir, qui ont interprété le Mizane de "Dorj Raml Al Maya" et des chansons à caractère  spirituel, dédiées aux louanges à Dieu et aux éloges du Prophète.
Le public tangérois a été transporté par les diverses manifestations de la foi, la poésie et les fameux refrains de cette musique interprétés par ces ensembles, chantés en chœur par l'assistance. Les groupes ont réussi à replonger les mélomanes du chant soufi dans un authentique voyage spirituel, pour terminer la soirée en beauté avec des chants soufis et de madih reflétant la spiritualité du mois sacré du Ramadan, sous des salves d'applaudissements d'un public nombreux.

Aghmat
Un nouveau programme national pour l'aménagement et la réhabilitation du site archéologique Aghmat - situé à 30 km de Marrakech sur la route de la vallée de l'Ourika - sera lancé au cours de cette année, a annoncé le ministère de la Culture. Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu'il a constitué à la mi-juin 2015 une commission composée de plusieurs professeurs-chercheurs spécialisés dans l'histoire et le patrimoine accompagnés de responsables centraux et locaux, qui se sont rendus sur le site Aghmat pour évaluer le travail scientifique et archéologique important entrepris et préparer un nouveau programme national pour l'aménager et le réhabiliter et dont le lancement est prévu cette année.
 Le travail effectué s'est focalisé sur la promotion de cet important site historique à travers la réalisation d'un programme d'action en vue de le préserver et faire de lui un pont de développement et d'économie du patrimoine  dans la région, dans le cadre de la mise en application des dispositions de la convention-cadre entre les secteurs public et privé, a ajouté cette source.

Mardi 30 Juin 2015

Lu 253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs