Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
James Murdoch
    

C'est officiel: James Murdoch, 42 ans, va prendre le 1er juillet les rênes de 21st Century Fox, le joyau de l'empire médiatique bâti par son père Rupert, mettant fin au suspense sur la succession du magnat aujourd'hui âgé de 84 ans. Actuellement co-directeur des opérations, James, fils cadet de Rupert, va devenir directeur général du groupe et, en tant que tel, en sera le nouveau patron, a indiqué Fox dans un communiqué, confirmant des informations de presse parues la semaine dernière. Et son frère Lachlan, 43 ans, partagera la coprésidence exécutive du Conseil d'administration avec leur père. A compter du 1er juillet, tous les responsables de 21st Century Fox rendront des comptes à James et à Lachlan Murdoch, a détaillé Fox. "Cela a toujours été une priorité (pour moi) de garantir la stabilité, une direction pérenne pour l'entreprise et ces nominations permettent d'atteindre ce but", a expliqué Rupert Murdoch, cité dans le communiqué. Vantant les qualités de ses fils, qualifiés de "talentueux", Rupert Murdoch a estimé qu'ils porteront le groupe vers de nouveaux niveaux de croissance dans une industrie en pleine transformation.

Dope

"Pourquoi je veux entrer à Harvard? Si j'étais blanc, est-ce que vous auriez besoin de me le demander ?", interroge Malcolm dans la dernière scène de "Dope", film produit par Pharrell Williams, Forest Whitaker et Sean Combs. "Dope", de Rick Famuyiwa, qui a fait sensation aux festivals de Sundance puis de Cannes, affronte avec légèreté et humour les problèmes qui minent l'Amérique: drogue, violence, inégalités et tensions raciales. Cette comédie générationnelle coup de poing, qui sort vendredi en Amérique du Nord, est inspirée du parcours du cinéaste: il a grandi dans un quartier défavorisé mais est parvenu à étudier dans l'une des meilleures universités de Los Angeles, USC. Le titre joue sur les multiples sens du mot "Dope", qui signifie "came" en  anglais, mais aussi quelque chose de "super cool".  "Je savais que le cœur du film serait la drogue mais je voulais aussi montrer que Malcolm et ses amis sont les gamins les plus cools de leur quartier", a expliqué le réalisateur.

Jeudi 18 Juin 2015

Lu 233 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs