Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
Poésie
La ville de Tanger abritera, du 12 au 14 juin courant, la 3ème Rencontre nationale de la poésie et de Zajal, avec la participation des grands noms de la poésie, venus des différentes régions du Royaume. Selon un communiqué de l'Association «Les talents artistiques au Maroc», cette manifestation sera marquée notamment par un hommage qui sera rendu à l'une des pionnières de la poésie soufie marocaine, Amina Lamrini, et au doyen du Zajal, Ahmed Lemsyeh, et ce en reconnaissance de leur contribution à  l'enrichissement de la scène culturelle nationale et de leur parcours professionnel exceptionnel.
Au menu de cet événement figure également l'organisation d'un colloque sur "L'excellence marocaine, de la mer au désert", qui sera animé par le poète et critique Khalid Raissouni, avec la participation de poètes et écrivains, dont Abdellatif Chahboun, Alia Mae El Ainin et Mohamed El Masoudi, outre des lectures poétiques données par des poètes marocains de renom, ainsi que par les candidats retenus au niveau du concours du prix du poète.

Enchères
Le tableau "L'offrande" du peintre marocain, Abbés Saladi a été adjugé pour un montant record de 5.083.847 dirhams  (466.518 euros) lors d'une vente aux enchères entièrement dédiée à la création contemporaine marocaine orchestrée en duplex entre Casablanca et Paris.
Cette huile sur panneaux (206x103 cm), la dernière de grand format réalisée  par feu Saladi (1950-1992) et illustrant son univers fantasmagorique, a suscité les convoitises des enchérisseurs et a remporté le palmarès de plus haute enchère, établissant ainsi un nouveau record mondial pour une œuvre de ce peintre, indique un communiqué des maisons de vente Millon et Mazad&Art, organisatrices des enchères. La vente a totalisé 9.500 MAD et 36 enchères confirmées, qui ont également concerné les œuvres de trois autres artistes marocains, à savoir Ahmed Cherkaoui, Mohamed Drissi et Mohammed Melehi. L'installation de l'artiste Mohamed Drissi (1946-2003), constituée de 7 sculptures aux dimensions variables, et le tableau sans titre de Melehi, exécuté en 2011, ont fait l'objet de nombreuses attentions de la part des collectionneurs et ont connu un succès lors de cette vente pour être adjugés  pour 888.425 DH chacun. La toile de l'artiste pionnier Ahmed Cherkaoui (1934-1967) intitulée "Les 3 miroirs I" a, quant à elle, été vendue pour 234.320 DH.

Jeudi 11 Juin 2015

Lu 343 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs