Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
La Tunisie invitée d’honneur du 5ème Festival de Khouribga

La Tunisie sera l’invitée d’honneur de la cinquième édition du Festival international du film documentaire de Khouribga en 2013.
Dans le cadre de la préparation de cette édition, dont la date de tenue n’a pas encore été fixée, l’Association du Festival international du film documentaire de Khouribga a adressé des invitations à l’ensemble des réalisateurs et sociétés de production au Maroc et à l’étranger pour confirmer leur participation à la compétition officielle qui sera couronnée par la remise d’importantes récompenses notamment le Grand prix, le prix du jury, le prix de la réalisation et le prix de la critique.
L’Association, qui a aussi exhorté les futurs candidats à cette compétition à envoyer une copie de leur film documentaire avant le 30 juin prochain à l’adresse du festival, envisage également d’organiser un concours ouvert à tous les plasticiens, artistes et techniciens marocains pour œuvrer à la réalisation d’une affiche pour cette session.

Création d’un prix du scénario du court-métrage amazigh

L’Association Médi film création Maroc, organisatrice des 18èmes Journées du film marocain de Fès, vient d’annoncer la mise en place d’un prix du scénario du court-métrage d’expression amazighe.
Créé pour la première fois dans le cadre de ce festival, prévu du 5 au 8 mars prochain sous le signe “Retournons aux salles de cinéma”, ce nouveau prix est le fruit d’un partenariat avec l’Institut Royal de la culture amazighe, le Centre cinématographique marocain et la commune urbaine de la ville.
L’Association initiatrice indique dans ce sens que les candidats intéressés sont invités à soumettre, avant le 30 janvier prochain, leurs œuvres, qui doivent être rédigées en langue amazighe et se limiter à une vingtaine de pages.
Ces 18èmes journées, dont le principal mot d’ordre sera l’incitation du public cinéphile à renouer avec la passion des salles obscures, s’inscrivent presque dans la ligne de la précédente édition, qui a célébré le septième art amazigh.

Libé
Samedi 17 Novembre 2012

Lu 236 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs