Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
Soirée Ramadan
A l’occasion du mois de Ramadan, l’Association Zaouia El Khadra pour l’éducation et la culture a organisé  samedi,  4 août, dans un palace à Casablanca, une soirée en l’honneur des pensionnaires de ses différentes écoles du Royaume. Une occasion pour rappeler l’engagement de l’association, mais surtout l’importance de l’éducation et de la culture, dans la société marocaine. 
Pour son président-fondateur Mohamed El Wazir Bensouda, «cette occasion permet également de rappeler la noble mission de l’association, prise par ses membres et bienfaiteurs comme un devoir social au bénéfice de la jeunesse ». Les pensionnaires des différentes écoles de l’Association sont montés ainsi sur les planchers pour gratifier l’assistance d’une soirée riche. La soirée a débuté par la déclamation du Saint Coran. Les jeunes disciples se livreront ensuite à des démonstrations de la qualité pédagogique des Zaouïas. La soirée sera clôturée par la présentation de chants andalous.
 Soulignons que cette soirée a été également une avant-première qui précède  l’ouverture prochaine des premières classes de l’Association dans la région du Grand Casablanca, à Sidi Bernoussi.

Parution
«Mémoire sportive de Tétouan...le MAT au premier championnat national 1956-1957», est l’intitulé d’un nouveau livre de son auteur Zoubir Ben El Amine, retraçant, notamment, le lancement du premier championnat national, la création de la première fédération de football, du Conseil national du sport, de la Ligue du Nord et la représentativité du club de la ville en première division nationale. La publication, de 350 pages scindées en 17 sections, présente les événements sportifs ayant accompagné la participation de la jeunesse tétouanaise dans l’action associative et ce, au lendemain de l’Indépendance du Maroc.
Dans sa préface, Zoubir Ben El Amine estime que «retracer la mémoire du Moghreb de Tétouan requiert de longues études et une grande documentation, étant donné que chaque étape de l’histoire du club du Nord du Royaume est riche en grandes gloires, mais également en  déboires». Licencié de la Faculté des lettres de Rabat et chercheur intéressé par la mémoire sportive et artistique de Tétouan, Zoubir Ben El Amine est membre de nombreuses associations culturelles et sportives de la ville. Il a publié plusieurs articles et recherches dans des journaux régionaux.

Libé
Lundi 6 Août 2012

Lu 211 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs