Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de Culture




Dr. Dre 

Le rappeur et producteur américain Dr. Dre, connu pour ses textes dénonçant les violences policières envers les Noirs, a été menotté par la police lundi à Los Angeles suite à une dispute près de son domicile, ont affirmé les autorités. Dr. Dre a eu une altercation avec un conducteur qui s'était garé devant sa somptueuse demeure à Malibu. Le chauffeur a alors appelé la police, affirmant que Dr. Dre lui demandait de partir en pointant un pistolet sur lui. Des shérifs adjoints se sont rendus sur les lieux et ont menotté la star, brièvement détenue dans une voiture de patrouille pendant que les autorités menaient l'enquête. Finalement, la police n'a trouvé aucune arme sur lui et a relâché Dr. Dre, qui a filmé l'incident avec son téléphone. Le conducteur a cependant maintenu ses allégations et a insisté pour qu'il soit procédé à son arrestation, ce que la police a refusé.
A 51 ans, Dr. Dre est devenu l'un des hommes les plus riches de l'industrie musicale. Il a vendu sa société Beats -- rendue fameuse par ses casques audio multicolores -- à Apple pour 3 milliards de dollars en 2014.

Koffi Olomide 

Le célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, au centre d'une polémique pour avoir frappé une de ses danseuses, a été emprisonné mardi à Kinshasa après son inculpation pour "coups et blessures volontaires", selon des sources judiciaires. Chanteur de rumba populaire en Afrique, Antoine Agbepa Mumba, alias Koffi Olomide, avait été filmé vendredi à son arrivée à l'aéroport de Nairobi en train de donner un violent coup de pied à l'une de ses danseuses. Largement relayée par les réseaux sociaux, la vidéo de la scène avait provoqué une vague de condamnations.Le chanteur a été expulsé samedi du Kenya, où il devait donner un concert. Dans la foulée, les autorités zambiennes ont annulé son concert prévu cette semaine à Lusaka. "M. Koffi est inculpé pour coups et blessures volontaires, trouble à l'ordre public, et d'autres infractions", a déclaré à l'AFP un haut magistrat sous le couvert de l'anonymat. Détenu sous un mandat d'arrêt provisoire, le chanteur "sera présenté devant un tribunal dans cinq jours", a-t-il précisé.

Libé
Jeudi 28 Juillet 2016

Lu 206 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs