Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de Culture




Freddie Gibbs 

Le rappeur américain Freddie Gibbs a été libéré vendredi après-midi de la prison française de Toulouse (sud-ouest), contre le versement d'une caution dans l'attente d'une décision sur son extradition vers l'Autriche où il est accusé de viol, a-t-on appris auprès de son avocat. Le chanteur de 34 ans, qui était incarcéré depuis le 2 juin, est sorti "soulagé" mais "combatif", heureux de retrouver ses proches, a déclaré à l'AFP l'un de ses avocats, Me Michaël Malka, venu lui-même l'accueillir. Il a retrouvé notamment sa compagne et son avocat new-yorkais venus des Etats-Unis. La Cour d'appel de Toulouse avait ordonné jeudi sa remise en liberté contre le versement d'une caution de 50.000 euros, avec obligation de rester à Toulouse et de se présenter au commissariat de police trois fois par se

Mustapha Derkaoui

Un vibrant hommage a été rendu, vendredi soir à Casablanca, au réalisateur Mustapha Derkaoui, qui a enrichi le cinéma marocain par des œuvres qui traduisent ses convictions et son amour pour sa patrie. Cette soirée a été ponctuée par la projection du film "Le silence", réalisé en 1991.
Né à Oujda en 1944, Mustapha Derkaoui a étudié au Conservatoire d’art dramatique de Casablanca. De 1962 à 1963, il a suivi une formation de chef opérateur à l’IDHEC à Paris, avant d'intégrer l’Ecole supérieure nationale de cinéma et de théâtre de Lodz en Pologne en 1965 pour des cours de réalisation. En 1974, il fonda, avec son frère Abdelkrim et Larbi Belakkaf, la société "Basma Production" avec laquelle il va produire son premier long-métrage, "De quelques événements sans signification". Il signe par la suite "Les beaux jours de Shehrazade" (1980), "Titre provisoire" (1984), "Les sept portes de la nuit (1994) ou encore "La grande allégorie" (1995). Le réalisateur va rompre ensuite avec son style habituel en signant des films grand public comme "Les amours de Hadj Mokhtar Soldi" (2000), "Casablanca by Night" (2003) et "Casablanca Day Light" (2004). 



Libé
Lundi 20 Juin 2016

Lu 336 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs