Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de Culture




Bouillon de Culture
Madih  et Samaâ

La ville d'Assilah abrite, du 20 au 22 mai, la 9ème édition de la Rencontre nationale pour le Madih et le Samaâ, avec au menu de grands noms de la musique spirituelle et une programmation étoffée puisant dans l'authenticité du Madih et du Samaâ.
Selon l'Association Ahl Assilah pour le Madih et le Samaâ, initiatrice de l'évènement, le programme de cette rencontre prévoit des hommages à des symboles marocains dans l'art du Madih, la présentation d'une pléiade de jeunes talents dans le domaine du chant religieux et une table ronde sur "La réalité de la poésie soufie aux pays du Maghreb arabe, entre le passé et le présent", ainsi qu'une session de formation (Master Class) sur le chant religieux au profit des madihine et des mounchidine qui sera encadrée par le chercheur marocain en patrimoine Abdeljalil Khourchafi.
Au menu figurent également des soirées artistiques animées par des troupes de renom en provenance de plusieurs villes du Royaume, dont le groupe du Grand Casablanca pour le Madih et le Samaâ présidé par Cheikh Abdelmajid Souiri, l'ensemble féminin de Zaouia Harrakia de Tétouan mené par Bouchra Soussi, le groupe Adiaâ Fania pour le Madih et le Samaâ de Tanger avec la participation du mounchid Said Achhab et la troupe Ahl Assilah pour le Madih et le Samaâ dirigée par Anass Khamal.

Printemps de l'art

Le coup d'envoi de la 4ème édition du Printemps de l'art a été donné, vendredi soir à Essaouira, par une exposition d'arts plastiques organisée au bastion Borj Bab Marrakech.
Cette exposition réunit des œuvres de 67 artistes représentant les différentes régions du Maroc en plus d'artistes internationaux issus de France, de Pologne et de  Belgique.
Dans une déclaration à la MAP, Mohamed Tahdaini, président de l'Association "Le printemps de l'art Mogador", initiatrice de cet événement artistique, a indiqué que l'exposition se veut une plateforme pour l'échange d'expériences entre artistes participants. 
Cette exposition, qui réunit des artistes représentant différentes écoles et affinités artistiques, entend briser les barrières entre artistes amateurs et professionnels confirmés, a-t-il dit.
L'artiste belge Philippe Gorin, qui vit et travaille à Essaouira depuis près de six mois, s'est dit, de son côté, impressionné par l'esprit d'ouverture et de tolérance qui caractérise les Marocains, mettant en relief le dynamisme du mouvement artistique qui se développe de plus en plus au Maroc.
Concernant la 4ème édition du Printemps de l'art, il a noté que ce festival artistique permet aux artistes locaux et étrangers de présenter leurs œuvres à un public assoiffé de culture. 
La 4ème édition du Printemps de l'art, qui se poursuivra jusqu'au 10 avril courant, se tient cette année sous le thème "Art et communication".

Lundi 4 Avril 2016

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs